Regain de tensions, dialogue : Les tractations s’intensifient en coulisses…

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne

CONAKRY-A cinq jours du lancement officiel du dialogue inclusif initié par le colonel Mamadi Doumbouya, les tractations s’intensifient en coulisses en Guinée en vue de réunion toutes les parties autour de la table du dialogue. A l’opposé, de nouvelles manifestations et des actions de désobéissance civile sont projetées dans le pays, par des organisations de la société civile.  

En prélude à la session inaugurale des « pourparlers », une réunion politique décisive pointe à l’horizon alors que le Premier ministre Bernard Goumou est annoncé la semaine prochaine dans les quartiers généraux des coalitions politiques pour aplanir certains écueils.

Les responsables du quatuor composé de la CORED GUINÉE, de l’ANAD, du RPG ARC-EN-CIEL, du FNDC POLITIQUE, qui menacent de bouder le dialogue, vont se retrouver lundi 17 octobre 2022 pour un tête-à-tête crucial.

Lire aussi-Retour des civils au Pouvoir : Une mission de la Cedeao attendue à Conakry…

Les dirigeants de ces quatre coalitions qui continuent de tenir tête à la junte, devraient plancher sur la situation sociopolitique générale du pays, a-t-on appris. La rencontre prévue à Dixinn sera présidée par Elhadj Mamadou Sylla, Président de la CORED GUINÉE, hôte de la réunion.

Cette entrevue qui se tiendra à huis-clos sonne comme une réunion de dernière chance. Selon nos informations, les responsables des quatre coalitions devraient décider quant à leur participation ou non au cadre de dialogue initié par la junte.

L’exécutif guinéen, de son côté intensifie les tractations pour réussir le pari de rassembler tous les acteurs autour de la table. Dans le cadre du lancement de la session inaugurale du Cadre de Dialogue Inclusif, prévu le jeudi 20 octobre 2022, le Premier Ministre devrait faire une tournée avec les facilitatrices pour rassurer toutes les parties prenantes.

L’intensification de ces tractations intervient dans un contexte de résurgence des tensions. Le FNDC annonce des manifestations les 18 et 26 octobre. De leur côté, les forces sociales de Guinée annoncent des actions de désobéissance civile pour contraindre la junte à plus d’ouverture.

La CEDEAO quant à elle, a décidé de dépêcher une mission technique du 16 au 21 octobre à Conakry pour évaluer techniquement le chronogramme pour le retour des civils au Pouvoir.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Créé le samedi 15 octobre 2022 1:07

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

acw_300x250-2

TotalEnergies

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

gac_logo_french_cmyk_1
329730080_715074006941324_6437382728272487457_n
Logo Orange Mobile
ue_giz_
imsu_pix_2
logo_principal_0
193885225eab1373a5aa66
Bakary Sylla, DG de la CNSS
193885225eab1373a5aa66
Logo de Guinea Alumina Corporation S.A. "GAC "