Référendum constitutionnel : la France va-t-elle dissuader Alpha Condé ?

alpha_et_grosgurin

CONAKRY-La France vient d’être à nouveau interpelée sur les risques d’instabilité qui pèsent sur la Guinée à cause du projet de nouvelle constitution voulu par le Président Alpha Condé. Ce lundi 30 septembre, les femmes du Front national pour la Défense de la Constitution ont rencontré l’ambassadeur de France en Guinée, Jean Marc Grosgurin. 

Porteuse d’un message de préoccupation sur la situation sociopolitique de la Guinée, marquée par le projet de référendum constitutionnel, la délégation des femmes du FNDC a demandé au représentant d’Emmanuel Macron en Guinée de s’impliquer pour dissuader le président Alpha Condé. 

« Nous avons estimé qu’il est utile et opportun d’interpeler la France sur ce qui se dessine dans notre pays. Nous pensons que la France peut influencer pour que le Chef de l’Etat renonce à son projet qui n’est inscrit nulle part dans la Constitution », a confié à notre rédaction madame Maimouna Diallo, la porte-parole des femmes du FNDC.

Elle dit avoir expliqué au diplomate français que l’éclatement d’une crise majeure en Guinée  pourrait avoir de lourdes conséquences dans la sous-région déjà fragilisée par la menace Djihadiste et l’insécurité transfrontalière. « Il nous a dit qu’ils ont les mêmes préoccupations », a-t-elle confié ajoutant que dans les prochains jours, elles rencontreront d’autres chancelleries occidentales autour du même sujet.  

A suivre…

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 311 112

Créé le 2 octobre 2019 17:30

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3