Procès sur le massacre de 2009 : Les avocats décident de poursuivre leur mot d’ordre de « boycott »…

Ouverture du procès sur le massacre du 28 septembre 2009

CONAKRY-Le procès sur le massacre du 28 septembre 2009 connaît un énorme coup d’arrêt. Depuis le 29 mai dernier, les avocats constitués dans ce jugement historique ont claqué la porte de la salle d’audience du tribunal criminel de Dixinn. Une semaine après le lancement de leur mot d’ordre, les lignes n’ont pas bougé. La crise s’enlise alors que le garde des sceaux reste inflexible face aux revendications des avocats frondeurs qui exigent une aide juridictionnelle et des sièges plus confortables.


Alors que le procès est censé se poursuivre aujourd’hui, ces hommes en robes noires annoncent la poursuite de leur mot d’ordre de « boycott ». « Le boycott continue », a confié ce lundi 5 juin 2023, maître Paul Yomba Kourouma.

Me Aboubacar Sidiki Camara, un des meneurs du mouvement de débrayage, abonde dans le même sens expliquant que jusqu’à date, il n’y a eu aucune négociation entre le Ministère de la Justice et les avocats. Les frondeurs comptent aller jusqu’au bout.

« Il n’y a aucune tentative de négociation. Le Ministre de la Justice, Gardes des Seaux est ferme sur sa position et nous avocats nous sommes aussi très déterminés à poursuivre le boycott. Pour l’heure, il n’y a pas de négociation. Nous allons continuer à boycotter tant que nous ne sommes pas satisfaits », a-t-il déclaré.

Cette crise éclate neuf après le début du procès dans lequel un ancien chef d’Etat fait partie des accusés. Moussa Dadis Camara et ses coaccusés en détention vont encore devoir attendre.

« Un mois, deux mois (de débrayge) par rapport à 13 ans d’attente, on ne peut pas comparer », indique maitre Camara qui reproche au garde des Sceaux de faire une mauvaise interprétation de la Loi.

« Il est en train de faire une interprétation erronée de la loi. Dans les conditions normales, c’est l’avocat constitutif qui peut demander l’aide juridictionnelle au nom de son client. Tant que nous ne sommes pas satisfaits, nous n’allons pas revenir dans la salle d’audience », précise Me Aboubacar Sidiki Camara.

A suivre…

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le lundi 5 juin 2023 10:12

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3