Ousmane Gaoual Diallo : « L’UFR n’a plus de place dans le nouveau dialogue… »

ousmane-gaoual

PARIS-Faut-il craindre un clash demain jeudi entre l’union des forces républicaines et ses anciens alliés de l’opposition républicaine à l’ouverture du dialogue ?

Alors que l’UFR promet de répondre à l’invitation du Gouvernement de prendre part au dialogue, le député d’Opposition Ousmane Gaoual Diallo estime que le parti de Sidya Touré n’a plus de place dans ces pourparlers. Le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo qui s’est confié à notre rédaction depuis Paris, demande au Gouvernement de trancher au risque de conduire le dialogue dans l’impasse.

« Si le Gouvernement veut régler les problèmes de ce pays, il est important qu’il ne tombe pas dans un mélange qui soit de nature à biaiser le dialogue qui va s’ouvrir », alerte le député de l’Union des forces démocratiques de Guinée, selon qui, il ne serait pas sain que l’Opposition soit face de la mouvance.

« Nous n’avons aucun problème avec la mouvance. Nous avons un problème avec l’Exécutif, chargé d’exécuter les décisions du dialogue politique inter-guinéen d’août 2015. Nous avons des problèmes nouveaux à poser au gouvernement quand il est question d’organiser des élections, de prisonniers politiques, des indemnités… Je ne vois pas en quoi la discussion avec la mouvance a un sens. C’est pour ça que l’opposition a proposé qu’il y ait deux blocs. D’un côté ceux qui sont d’accord avec le Gouvernement, qui soutient ses positions, et de l’autre côté l’opposition qui a posé des exigences », explique le parlementaire, soutenant que de ce point de vu, il ne voit pas la place de l’UFR au dialogue.

« Je ne vois pas quelle est la place de l’UFR. Il est important que l’UFR rejoigne très rapidement la position du gouvernement même s’ils disent qu’ils seront là pour que les accords politiques de 2015 soient appliqués. Il faut leur dire qu’ils n’ont plus de place dans le nouveau dialogue parce que la rencontre entre le chef de file de l’Opposition et le Chef de l’Etat a déjà entériné la décision d’appliquer intégralement les conclusions du dialogue politique. Donc, je ne vois pas qu’est-ce que l’UFR va poser dans le nouveau dialogue. Il faut que l’UFR montre si ses revendications sont différentes de celles de l’Opposition Républicaines. Maintenant si c’est juste un baroud d’honneur pour être dans la danse, parce que rejeter de part et d’autre, ceci n’a pas d’importance. Nous ne sommes pas dans un combat d’égo, mais dans la recherche de l’efficacité et du résultat », martèle l’honorable Diallo, ajoutant que c’est au Gouvernement de trancher sur cette question au risque de conduire le dialogue politique qui va s’ouvrir demain dans l’impasse.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : 00224 655 31 11 12

Créé le 21 septembre 2016 18:23

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces