Nzérékoré : l’UNICEF célèbre la journée internationale du bonheur…

N’ZÉRÉKORÉ-« Agissons ensemble pour chaque enfant ». C’est autour de ce thème que le Bureau de zone sud UNICEF Guinée a organisé le samedi, 18 mars 2023, la journée internationale du bonheur. La cérémonie qui s’est tenue dans la salle de conférence de la bibliothèque préfectorale de N’zérékoré, a connu la participation de plusieurs enfants.

A l’instar de certains enfants du pays, ceux de la région administrative de N’zérékoré, sont confrontés à des difficultés de tout genre qui nécessitent une attention particulière et un engagement politique fort et personnel de la part des personnes de bonne volonté. Car le respect des droits des enfants permettra de garantir leur bonheur.

L’organisation de cette journée par l’UNICEF a un double objectif. D’abord, offrir un cadre de divertissement aux enfants de la région, centré autour d’un plaidoyer à l’endroit des autorités sur le respect de leurs droits. Ensuite, sensibiliser les enfants présents à cet évènement sur leurs droits. Ces enfants seront ensuite des ambassadeurs dans leurs écoles respectives.

Madame Patricia Kiye, Cheffe de bureau Zone Sud (N’zérékoré) UNICEF Guinée parle de la portée de cette journée. « En cette journée, je tiens à rappeler qu’environ 97% des femmes et des jeunes filles âgées de 15 à 49 ans dans la région administrative de N’zérékoré ont subi une forme de mutilations génitales. Le taux de scolarisation est de 48,3% , ce qui est inférieur à la moyenne nationale de 74%. Les filles sont souvent les plus touchées avec un taux de scolarisation net de seulement 41%, comparé à 55% pour les garçons. Seulement 61% de la population de la région ont accès à une source d’eau améliorée. Et 33% des enfants souffrent d’un retard de croissance », a-t-elle énuméré.

Patricia Kiye, Cheffe de bureau Zone Sud (Nzérékoré) UNICEF Guinée
Patricia Kiye, Cheffe de bureau Zone Sud (Nzérékoré) UNICEF Guinée

Et de poursuivre en interpellant les autorités : « Monsieur le Gouverneur, l’UNICEF est convaincu que vous allez être le chef de file des défenseurs des droits de l’enfant pour les autres régions de la Guinée et ainsi permettre à tous les enfants guinéens de pouvoir jouir pleinement de leurs droits. L’UNICEF et tous les acteurs humanitaires œuvrant dans la région restent disposés à vous appuyer, car nous sommes persuadés qu’avec votre dévouement, votre détermination et l’implication de tous les services techniques de la région, nous pourrons faire en sorte que chaque enfant ait un futur, une chance équitable de réaliser pleinement son potentiel, une éducation de qualité, pouvant lui permettre de grandir dans la santé, dans la paix et le respect », a lancé Madame Patricia.

La présidente du Parlement des enfants de N’zérékoré a, quant à elle pointé quelques problématiques qui ont des impacts négatifs sur la vie des enfants dans la région de N’zérékoré. Fanta Isabelle Théa a saisi cette occasion pour faire un plaidoyer au nom de ses camarades pour le bien-être des enfants de la région forestière.

Fanta Isabelle Théa
Fanta Isabelle Théa

’Cette journée est l’occasion de faire l’analyse de la situation du bien-être et du bonheur dans laquelle, nous vos enfants, vivons. Savez-vous combien d’enfants ne finissent pas l’école dans la région ? Savez-vous combien d’enfants n’ont pas leurs actes de naissance ? Savez-vous combien d’enfants n’ont pas reçu leurs vaccins pour les protéger des maladies ? Savez-vous combien d’enfants continuent de boire les eaux de marigots ? Savez-vous combien d’enfants souffrent d’un retard de croissance chronique, qui a des conséquences irréversibles sur le plan cognitif ? Même si c’est un seul enfant parmi nous qui ne bénéficie pas de ces droits, nous ne pouvons pas parler du bonheur des enfants dans la région.

En ce jour où nous célébrons le bonheur, nous les enfants, nous faisons notre plaidoyer pour

faire respecter la loi et les conventions portant sur la promotion et la protection des droits des enfants. Nous plaidons aussi pour notre participation aux instances de prise de décision et la prise en compte de nos avis et recommandations.

Il faut également mettre fin à toutes les formes de violences dont sont victimes les enfants (mutilations génitales féminines, mariage d’enfant avant l’âge de 18 ans). Toutes violences faites aux enfants qu’elles soient sexuelles, corporelles, psychologiques ou entravant son bien-être et son épanouissement doivent être bannies ’’, a lancé Fanta Isabelle Théa, présidente du parlement des enfants de N’zérékoré.

Présidant cette cérémonie en compagnie de plusieurs cadres du gouvernorat et de la préfecture, le Général Lamine Keita, Gouverneur de la région administrative de N’zérékoré a exprimé sa préoccupation par rapport aux fléaux cités ci-haut et auxquels les enfants de sa région sont confrontés. Il s’est engagé au nom du Président de la transition à lutter farouchement pour la préservation des droits des enfants relevant de sa juridiction.

Général Lamine Keita
Général Lamine Keita

« La journée internationale du bonheur qui est célébrée le 20 mars de chaque année, a été envisagée dans le but d’impulser et de promouvoir le mouvement mondial du bonheur, afin de favoriser le développement durable, l’élimination de la pauvreté ainsi que le bien-être de tous les peuples y compris les enfants. Le 20 mars 2023, journée internationale du bonheur, coïncide cette année à mon engagement en qualité de Gouverneur de la région administrative de N’zérékoré, pour défendre les droits des enfants. Cette journée que nous commémorons en différé en ce 18 mars, est placée sous le signe agir pour chaque enfant.

Il est à préciser qu’à N’zérékoré, 39 % des enfants sont confrontés à des problèmes de malnutrition qui méritent l’attention de tous et l’engagement des politiques, des dirigeants et des personnes de bonne volonté. Depuis le 05 septembre 2021, la richesse débordante des enfants constitue une des préoccupations majeures de son excellence le Président de la transition, le colonel Mamadi Doumbouya. Chers enfants, je suis conscient de la privation de vos droits et cela me préoccupe à plus d’un titre. Je m’engage au nom de son excellence monsieur le Président de la transition, de faire de la défense de vos droits, une priorité absolue dans la région administrative de N’zérékoré », s’est engagé M. Lamine Keita, Gouverneur de la région administrative de N’zérékoré.

A titre de rappel, la journée internationale du bonheur célébrée le 20 mars de chaque année par les États membres des Nations Unies a été envisagée pour souligner, impulser et promouvoir le mouvement mondial du bonheur. La recherche du bonheur est un objectif fondamental que l’Assemblée générale des Nations Unies a reconnu dans sa résolution 66/281 du 12 juillet 2012 en appelant à une croissance économique dans une optique plus large, plus équitable et plus équilibrée, qui favorise le développement durable. Elle a été célébrée pour la première fois en 2013 à la demande d’un éminent philanthrope et conseiller spécial de l’ONU, Jayme Illien.

SAKOUVOGUI Paul Foromo

Correspondant Régional d’Africaguinee.com

A Nzérékoré

Tél : (00224) 628 80 17 43

Créé le 20 mars 2023 10:21

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_