Manifestations en Guinée : La nouvelle stratégie de la junte pour « endiguer » les bavures policières…

manifestation_en_guinee

CONAKRY-Comment endiguer les bavures policières pendant les manifestations en Guinée ?

Face à la persistance des tueries pendant les manifestations de rue, les autorités de la transition expérimentent une nouvelle stratégie.

Elle consiste à faire accompagner les unités déployées sur le terrain pour le maintien d’ordre par un officier de police judiciaire (OPJ).

Ce dernier qui agit sur ordre du procureur aura la charge de recenser toutes les infractions à la Loi pénale qu’il constatera sur le terrain, ensuite rendre compte à qui de droit, a appris Africaguinee.com.

« Depuis plus de neuf mois, à chaque fois qu’il doit y avoir de manifestations, les unités de maintien d’ordre qui doivent intervenir sur le terrain, notamment la police en premier lieu, et la gendarmerie en second lieu, à chaque fois que vous verrez une Jeep sur le terrain, à côté de chaque conducteur, il y a un OPJ (officier de police judiciaire) », explique une source Gouvernementale.

Les forces de l’ordre sont accusées d’avoir la gâchette facile vis-à-vis des manifestants, en Guinée.

Sous le règne d’Alpha Condé (2011-2023), au moins cent morts ont été enregistrés en marge des convulsions sociopolitiques qui ont émaillé sa Gouvernance.

La série noire a continué sous le CNRD. Depuis fin juin 2022, une dizaine de morts ont été enregistrés dans des manifestations.

La junte qui a promis de mettre fin à l’impunité a réussi à faire juger un policier accusé d’avoir ouvert le feu sur un élève à Hamdallaye. Ce dernier purge sa peine à la maison centrale.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 20 mai 2023 18:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces