Maison centrale : Amadou Damaro Camara exposé à un « risque élevé d’AVC »…

Amadou Damaro Camara, ancien président de l'Assemblée Nationale

CONAKRY-Les signaux ne sont pas du tout bons pour l’honorable Amadou Damaro Camara. En détention préventive depuis un an, l’ex président de l’Assemblée Nationale sera jugé en prison malgré son état de santé jugé critique.

Le bulletin médical de ce pilier du régime d’Alpha Condé a été rendu public ce jeudi 06 avril 2023. Le moins que l’on puisse dire, il est tout sauf rassurant, si l’on en croit aux conclusions et recommandations du corps médical l’ayant examiné.

Le constat des médecins est sans appel : l’ex chef du parlement guinéen est certes « conscient », mais son « état général » est peu « satisfaisant ».

Les médecins traitants préconisent qu’il (le patient) soit soumis à des examens supplémentaires plus poussés. La raison ? « Il y a risque d’accident cardio-vasculaire cérébral (AVC) élevé », concluent les médecins dans le bulletin médical de Amadou Damaro Camara.

L’ancien président de l’Assemblée Nationale de la neuvième législature est inculpé pour « détournement de deniers publics, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux, corruption dans le secteur public et privé, prise illégale d’intérêts et complicité ».

Ses co-inculpés ont déjà entamé leur comparution à la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF). Quant à lui, il sera entendu le 27 avril prochain.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 7 avril 2023 11:54

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_