Amadou Diallo prévient Charles Wright et cie : « S’ils sont hommes… »

CONAKRY-Le Coordinateur de Mouvement Syndical guinéen a mis en garde ce lundi 19 février 2024 les autorités de la Transition.


Amadou Diallo et ses camarades, réunis à la bourse du Travail ont donné un nouvel ultimatum au Gouvernement pour libérer Sékou Jamal Pendessa dont le procès s’ouvrira ce mardi 20 février 2024.

La semaine dernière, les syndicalistes ont boudé les négociations ouvertes par le Gouvernement à cause de la non-libération du Camarade Sékou Jamal Pendessa. Une attitude que le Ministre de la justice Alphonse Charles Wright a dénoncé au sortir d’une rencontre avec des dirigeants de medias ce lundi.  Pour le syndicaliste Amadou Diallo cette sortie de Charles Wright est inopportune. Il met en garde.

« Le jeudi (22 février) nous nous allons nous retrouver pour aller déposer l’avis de grève. S’ils sont hommes qu’ils attendent jusqu’au jeudi sans libérer le Camarade Sékou Jamal Pendessa. Ils sauront l’avis des syndicalistes », a averti M. Diallo, interrogé par des journalistes à la sortie d’un conclave à la bourse du travail.

Les 13 centrales syndicales se sont retrouvées ce lundi 19 février 2024 en réunion de concertation avant le dépôt de l’avis de grève prévu le 22 février.

« Aujourd’hui, toutes les centrales syndicales étant présentes, nous leur avons demandé d’aller sensibiliser la base afin que nous puissions nous retrouver ici le jeudi pour le dépôt de l’avis (de grève) », a-t-il dit.

Nous y reviendrons !

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 19 février 2024 16:43

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF