Insécurité à Conakry: Un colonel de l’armée échappe à un enlèvement

larmee

CONAKRY-Un colonel de l'armée guinéenne a échappé à un enlèvement à Conakry, a appris Africaguinee.com. Colonel Rémy Lamah, directeur des services de santé de l'armée guinéenne a échappé à un enlèvement le 12 octobre dernier vers 22heures.Son véhicule a été emporté par ses ravisseurs. Il raconte:

  "Je rentrais de la ville ce samedi 12 octobre 2013, aux environs de 22H. J’étais seul à bord de ma TOYOTA RC 3366 Hilux, sortie d’usine offert par le chef de l’Etat, Professeur Alpha Condé, il y a de cela juste un mois. Arrivé à la maison, j’ai klaxonné. Mon beau a ouvert le portail et j’ai garé. Entretemps, j’ai entendu un cri. Je pensai à un serpent que le beau a vu. Pendant que je cherchais à y comprendre quelque chose, c’est l’arme qu’on me braque. Cet inconnu me demanda la clé du véhicule et m’intima l’ordre de la déposer sur le siège. Ce que je fis. Ensuite, il me demanda de me réembarquer par derrière mon propre véhicule. Je compris de quoi il s’agissait, donc je n’avais pas de choix, sinon que les suivre. Cet autre qui tenait au respect le beau a pris le volant, le temps pour ce dernier de se faufiler. Ils étaient bien armés, cagoulés et en tenue militaire. Ne connaissant pas très bien la cour, le nouveau chauffeur a pris au moins 10 minutes entrain de faire des manœuvres, avant qu’il ne réussisse à sortir de la cour. Pour prendre véritablement le départ, celui qui s’occupait de moi me demanda: ‘’ C’est vous Colonel Remy ?’’ Je répondis par l’affirmative. Curieusement, il va le  confirmer à son ami comme quoi : C‘est effectivement le Monsieur en question. Au fond, ils étaient  très nombreux. Les autres attendaient dans de différents coins du secteur(…)"

Sur la façon dont il a réussi à échapper à cette attaque, le Colonel Rémy Lamah poursuit:

  "J’ai simplement déséquilibré celui qui me tenait au respect et le reste, c’est que je me suis retrouvé par terre. Le mouvement était tel qu’ils ont dû ralentir, mais vu que des gens étaient alertés, ils ont multiplié la vitesse et sont partis avec mon véhicule. Je suis revenu sur mes pas et pris mon second véhicule dans le but de les pourchasser. Les parents et autres voisins m’en ont dissuadé. Tout de même, un peu plus tard, je suis allé avec la BAC au niveau de la station TOTAL où un barrage était érigé. Mais on s’est rendu compte qu’ils ont préféré rentrer dans le quartier et prendre le large »
 

Sur les motifs de cette attaque, le mystère continue en attendant l'ouverture d'une enquête.

La capitale guinéenne est souvent le théâtre du grand banditisme notamment le car jacking.Le gouvernement guinéen a promis d'agir pour lutter contre ce fléau .

A suivre…

  Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com

 

Créé le 18 octobre 2013 23:16

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm