Guinée : Un élément de la garde rapprochée d’Alpha Condé cogne violemment un Journaliste…

garde

CONAKRY-Un Journaliste a été violemment agressé ce samedi 25 juin 2016 par un élément de la garde présidentielle. Le tort d’Abdoul Malick Diallo, reporter au Journal Le Populaire, est d’avoir photographié le Président Alpha Condé alors qu’il sortait du siège du RPG arc-en-ciel.

« J’étais parti couvrir l’assemblée générale du RPG arc en ciel. A la fin, je suis sorti. Lors que le président sortait, je l’ai photographie. Entretemps un officier m’a aperçu et m’a interpelé. Je lui ai dit que je suis journaliste, je lui ai présenté mon badge. Cela n'a pas suffi, il m’a intimé de supprimer l’image. Il y a eu des altercations entre nous. Il m’a fait embarquer ensuite, il a retiré ma caméra », a expliqué à notre rédaction le journaliste.

Notre confrère rapporte ensuite qu’ils l’ont amené à la base des forces spéciales située derrière le Palais Sékhoutouréya. Là, explique Abdoul Malik Diallo, il y a eu aussi des altercations verbales. Un agent qui était en veste l'a administré un coup de poing à la poitrine. Il est tombé chao.

« Quand j’ai repris connaissance, on est allé au Bureau de Presse de la Présidence où ils ont visualisé les photos qui se trouvaient sur son appareil. Ils ont trouvé qu’il n’y avait aucune photo compromettante. Après on m’a rendu ma caméra », explique le confrère, qui a précisé que l’homme qui l’a cogné, est un des gardes rapproché du Président. Ce dernier l’avait même menacé au siège du RPG.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : 00224 655 31 11 12

Créé le 25 juin 2016 19:40

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces