Guinée : Que fera Alpha Condé face à la montée des tensions ?

Alpha Condé, Président de la République de Guinée

CONAKRY-La tension monte en Guinée à la veille des législatives incertaines et un référendum constitutionnel controversé !

Entre le parti au Pouvoir (RPG arc-en-ciel) et l’opposition appuyé des acteurs de la société civile réunis au sein de la dynamique FNDC, c’est sont des discours "apocalyptiques" qui tenus dans les Etat-majors. Ce ton "va-t-en guerre" tenu dans les deux camps  n’augurent rien de bon dans la perspective des consultations électorales prochaines.

Ce vendredi 30 août, alors que le Front national pour la Défense de la Constitution déclinait ses nouvelles stratégies dans son combat pour la défense de la Constitution à Conakry, c’est le parti présidentiel qui faisait une démonstration de force à  Siguiri, son fief traditionnel.

Nul n’a le titre foncier de la Guinée dans ses tiroirs

« Je vous demande chers militantes et militants, de ne pas renoncer à vos droits légitimes de décider de vous-mêmes de l’avenir de notre pays que nous avons en partage. Ne l’oubliez pas : nul n’a le titre foncier de la Guinée dans ses tiroirs et nul n’a donc le droit de vous intimider ou de vous menacer », a lancé Dr Mohamed Diané, puissant ministre d’Etat en charge des Affaires Présidentielles et de la Défense.

Une question de vie ou de mort

Pendant ce temps, à Conakry les opposants employait un verbe plus véhément pour prévenir les promoteurs du référendum constitutionnel. Pour Sidya Touré la lutte contre le troisième mandat est une question de vie ou de mort.

« Nous affronterons qui que ce soit sur cette question en République de Guinée. Ici c’est chez nous ! Personne ne peut nous imposer n’importe quoi ici,  ça ne passera pas. C’est une question de vie ou de mort », a averti M. Touré.

Dernier jour d’Alpha Condé…

Fodé Oussou a enfoncé le clou : Que les pyromanes disent à Alpha Condé d’aller à la télévision nationale pour déclarer qu’il veut un troisième mandat, ce sera son dernier jour en Guinée », a martelé le vice-président de l’UFDG, le parti de Cellou Dalein Diallo. La litanie de messages d’avertissement a été couronnée par un appel à la résistance.

Les discours prononcés dans les deux camps sont révélateurs de la détermination qui anime chacun des protagonistes à aller jusqu'au bout de son action. Face à cette poussée d’adrénaline à la veille d’une consultation électorale importante, les yeux sont rivés vers le président Alpha Condé.  Lequel n’a pas encore tranché sur la question de savoir s’il sera candidat en 2020 ou non.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

 

Créé le 31 août 2019 17:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces