Guinée : ‘’Les atteintes à la liberté de la presse s’enchaînent dangereusement’’ selon RSF

Des manifestants arrêtés et embarqués à bord d'un pickup de la police

CONAKY- En Guinée, Reporters Sans Frontières a réagi suite à l’arrestation de neuf journalistes qui étaient présents aux alentours du bâtiment de la maison ce jeudi 18 janvier 2024 alors que le Syndicat appelait à une manifestation, pour exiger la levée des restrictions à l’accès aux réseaux sociaux et aux médias. (Image d’archives).


Six d’entre eux ont été transférés à la gendarmerie de Dixinn et trois autres à la brigade de recherche de Kipé, en banlieue de Conakry. Ce matin, ils ont été libérés suite à leur audition par le tribunal de première instance de Dixinn. Reporters Sans Frontières a condamné ces arrestations qu’ils jugent ‘’dangereuses’ pour la liberté de la presse en Guinée.

« RSF condamne vigoureusement ces interpellations de journalistes qui ne troublaient en rien l’ordre public, de même que la séquestration pendant une journée d’une trentaine de professionnels des médias. Le climat de terreur auquel sont confrontés les médias et les journalistes en Guinée est extrêmement préoccupant. Les atteintes à la liberté de la presse s’enchaînent dangereusement. Nous demandons aux autorités d’y mettre un terme immédiatement et de laisser les journalistes et les médias exercer en toute liberté », a réagi, Sadibou Marong, Directeur du bureau Afrique subsaharienne de RSF.

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 19 janvier 2024 17:17

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces