Guinée : lancement à Conakry du cadre de concertation nationale sur les migrations

CONAKRY-Ce vendredi 10 mars 2023, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM-Guinée), en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger, a procédé au lancement du cadre de concertation nationale sur les migrations. Financé par l’Union européenne, cet évènement majeur a regroupé à Conakry plusieurs acteurs concernés par le fléau de la migration irrégulière. Ce cadre de concertation a été créé par le gouvernement pour faciliter la coordination des actions axées sur la migration en République de Guinée.


Au cours des échanges, des accents seront mis sur la présentation du cadre de concertation (structure, organisation et fonctionnement). La deuxième activité extrêmement importante, c’est la présentation des axes majeures de la politique migratoire, au nombre cinq. Ils seront présentés aux participants pour que chacun puisse avoir une idée sur leur impact.

Selon Anna Fonseca, la représentante de l’OIM en Guinée, le cadre de concertation nationale pour la migration est une plateforme clé pour la mise en œuvre de la politique migratoire. Selon elle, c’est un acte concret permettant au gouvernement de passer des mots à l’action, pour la bonne gouvernance de la migration avec une approche inclusive impliquant les acteurs gouvernementaux mais aussi la société civile et conjointement avec la communauté internationale.

« Financé par l’Union européenne, cet évènement est fait avec le partenariat du ministère des Affaires étrangères mais aussi de tous les autres ministères. Lors des échanges, on a aussi parlé de la contribution de la diaspora guinéenne…C’est une perspective positive de cette mobilité. Je suis ravie que la Guinée soit en train de maximiser cette concertation nationale », a indiqué la cheffe de l’OIM-Guinée.

En plus des partenaires techniques et financiers, les ONG, plusieurs acteurs étatiques interviennent sur la question touchant la migration. L’Etat a ainsi voulu mettre ce cadre en place pour faciliter une meilleure concertation et une meilleure coordination de l’ensemble des actions internes dans le cadre de la migration. Cette rencontre traduit le début de la vulgarisation de la politique migratoire en République de Guinée. Le Directeur général guinéens établis à l’étranger exprime ses attentes.

« Nous attendons une meilleure implication de tous les acteurs, notamment les acteurs étatiques, les départements sectoriels clés… Nous avons aussi l’espoir que nous allons être toujours accompagnés par nos partenaires techniques et financiers qui ont suivi le processus jusqu’à date. Nous souhaiterions aussi que toutes ces actions se fassent en étroite collaboration avec la société civile et l’ensemble des acteurs.

Nous attendons aussi que tous ceux qui sont impliqués dans ce processus de la migration, puissent faire leur part dans le cadre de la mise en œuvre de la politique migratoire. Le cadre de concertation est un élément de la politique migratoire que la république de Guinée a bien voulu élaborer et valider par décret présidentiel », a expliqué Mamadou Saitiou Barry, Directeur général guinéens établis à l’étranger.

Selon Dr Morissanda Kouyaté, la mise en place de ce cadre de concertation nationale sur les migrations dénote la volonté du chef de l’État et celle du gouvernement, à favoriser la création de l’emploi pour les jeunes et les femmes, ainsi que l’implication de la diaspora dans le processus de développement économique et social du pays.

Le ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et des Guinéens établis à l’étranger, souligne que ce cadre de concertation sur les migrations qui est un organe consultatif de son département, a pour mission principale de coordonner toutes les activités des acteurs intervenant sur les questions migratoires en République de Guinée. Face à l’immensité et à la transversalité et surtout à la complexité des questions de migration, ce cadre de concertation servira de plateforme d’échange périodique entre les acteurs étatiques et non étatiques afin d’harmoniser leurs efforts et de renforcer la synergie de leurs actions dans la gestion des questions liées à la migration.

« La migration est devenue un phénomène mondial, d’ailleurs elle l’a toujours été. Sa gestion qui change de jour en jour devient difficile, complexe, mais pas impossible à réaliser. D’où la nécessité d’élaborer des politiques publiques, des mécanismes permettant de tirer de meilleurs profits des migrations. Pour y arriver, des questions méritent d’être posées.

Nous parlons beaucoup de migrations, nous parlons beaucoup de migrants. Mais nous ne nous posons pas tellement et fréquemment quelques questions. ‘’Et si nos matières premières étaient achetées à leur juste prix ? Et si nos pays étaient gérés dans la transparence ? Et si  la lutte à outrance contre la corruption et le détournement des deniers publics était accélérée ? Et si le fruit de la croissance était mieux distribué à tous équitablement ? Si la paix et la concorde étaient une réalité dans notre pays, parlerait-on d’une migration irrégulière ?

Nous devons passer à la genèse, aux causes profondes des migrations irrégulières, pour que l’on s’attaque aux causes et aux effets. Parce qu’aussi longtemps qu’on continuera à s’attaquer aux effets en oubliant ou en occultant les causes profondes, on ne pourrait que subir les phénomènes regrettables », a martelé le ministre Morissanda.

Il reconnaît que la diaspora guinéenne participe activement au développement national par le biais des transferts de fonds d’investissement socio productif ainsi que par le transfert des compétences.

« Les guinéens qui migrent sont des guinéens de haut niveau qui vont renforcer d’autres pays. Et ils ont droit à tous les respects. Je voudrais inviter tous les départements sectoriels, de même que les acteurs sociaux concernés, à s’impliquer activement dans la mise en place et dans le fonctionnement de ce cadre de concertation nationale sur les migrations », a conclu M. Kouyaté.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 10 mars 2023 21:55

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces