Guinée : Des inondations meurtrières et dévastatrices à Conakry…

CONAKRY- Les fortes pluies qui ont frappé Conakry ce vendredi 11 août 2023 ont fait des victimes. Au moins trois cas de morts ont été signalés dans la capitale.

Au quartier Kobaya, dans la commune de Ratoma, c’est une dame qui a été emporté par les eaux alors qu’elle tentait de traverser un pont. Son véhicule a été drainé par les eaux.

Des citoyens ont assisté impuissants à cette scène dramatique. Sayon Mara est témoin. Cet homme âgé d’une vingtaine d’années, a courageusement tenté de la sauver, mais en vain. Sous le choc, il relate le film du drame :

« Lorsque la dame est arrivée, les torrents d’eaux sur le pont avaient une force inédite. Les gens l’ont conseillé de s’arrêter, mais elle n’a pas compris. Elle était derrière une autre voiture au milieu du pont lorsque sa voiture s’est éteinte. Quelques minutes plus tard, l’eau a commencé à envahir le véhicule. Elle a sorti son téléphone pour appeler à l’aide. J’étais là, mais la force de la pluie était telle que je ne pouvais rien faire. L’eau a emporté sa voiture jusqu’au fleuve.

Je revois constamment l’image de la dame, la manière dont elle a lutté. Lorsque l’eau a commencé à baisser, nous avons forcé la porte pour la sortir de la voiture, mais hélas c’était trop tard. Certains disaient qu’elle était déjà morte, d’autres pensaient le contraire. Je suis profondément déçu de moi-même, je n’ai pas pu la sauver. Je suis rempli de regrets« , explique Sayon Mara, très ému.

Abdoulaye Kourouma, mécanicien dont le garage est situé près du pont Kobaya, déclare également avoir été victime de cette pluie diluvienne. « Dans mon garage, j’ai constaté d’importants dégâts. Les voitures en réparation ont toutes été endommagées par l’eau. D’autres ont été complètement inondées. L’État doit intervenir, le pont est mal construit. Lorsqu’il pleut, il devient difficile pour les citoyens de le traverser. Cette situation est très préoccupante pour nous« , explique, dépité ce garagiste.

Selon le vice-président de la jeunesse de Kobaya, en dehors de cette tragédie sur le pont Kobaya, aucun autre cas d’inondation n’a été signalé dans leur quartier. Dans le sud de capitale les dégâts sont considérables dans les quartiers de Kissosso et Entag. Au moins deux morts ont été enregistrés, en plus des habitations qui ont été inondées.

Le Gouvernement pointe les constructions anarchiques comme facteur de ces inondations. Ce vendredi, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation a appelé ceux qui ont construit sur les canaux d’évacuation de libérer les lieux.

Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Créé le 11 août 2023 17:51

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_