Guinée : combien l’Etat doit aux Universités privées ?

universites_privees

CONAKRY- L’Etat guinéen a une facture très salée au niveau des Universités privées. C’est en tout 125 milliards de francs guinéens que l’Etat guinéen devrait aux institutions d'enseignement supérieur privé, a appris africaguinee.com.

Selon la Chambre de l’Enseignement Supérieur Privé (CRESUP) ces arriérés de payement de bourse concernent 39 universités privées du pays.

« Les arriérés qui sont sujets de régularisation actuellement sont ceux de 2015 et 2016.  Le coût global est d’environ 125 milliards de francs guinéens », a indiqué le Secrétaire général de la CRESUP, qui s’est confié à notre rédaction.  Sy Thierno Moussa, rassure cependant que le Gouvernement promet de régulariser cette importante dette dans les meilleurs délais.

Fermées pendant deux semaines, les universités privées seront certainement ouvertes à partir de ce lundi 31 octobre 2016, après un protocole d’accord signé ce week-end, entre syndicat d’universités et le Ministère de l’enseignement supérieur.

Par ailleurs, pour le cas des 4171 étudiants inscrits en 2015 sur la plate-forme Djoliba,  M. Sy a précisé que le contrat est en phase de finalisation. 

« Pour l’orientation des étudiants cette année, le gouvernement a accepté qu’il y ait une commission paritaire de l’enseignement privé et public », a révélé ce cadre du département de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

L’Etat guinéen paye au moins de 300 milliards de francs guinéens par an de frais d’études pour de nombreux étudiants orientés dans les Universités privées du pays.

 

BAH Aissatou

Pour africaguinee.com

Tél. : (00224) 655 31 11 14

Créé le 31 octobre 2016 13:25

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_