Bah Oury répond à Cellou : « Je ne suis pas le genre de personnes qui avalisent n’importe quoi… »

CONAKRY-Le Premier ministre a apporté de nouvelles précisions, ce mercredi 12 juin 2024, sur le processus du retour à l’ordre constitutionnel rompu le 05 septembre 2021 en Guinée. Droit dans ses bottes, Bah Oury conditionne le retour des civils au Pouvoir par le RAVEC (recensement administratif à vocation d’état civil) duquel sera extrait le fichier électoral. Le chef du Gouvernement reconnait cependant qu’il s’agit là d’un processus long mais nécessaire avant d’aller au référendum à la fin de cette année. Il a également répondu à Cellou Dalein Diallo.

« Le retour à l’ordre constitutionnel est conditionné principalement par l’établissement d’un fichier électoral fiable. C’est la raison pour laquelle nous avons adossé l’établissement du fichier sur la base du fichier d’état civil. C’est un long processus mais puisque le Président a indiqué qu’il faut nécessairement le référendum à la fin de l’année, il va de soi que nous aurons une masse suffisamment représentative du corps électoral et à partir de là le fichier électoral sera établi pour respecter cet engagement présidentiel », a déclaré ce mercredi 12 juin Bah Oury invité sur Rfi.

Une partie de la classe politique s’oppose au RAVEC et exige le respect des engagements initiaux pris par le Général Mamadi Doumbouya avec la CEDEAO fixant la durée de la Transition à deux ans à partir de Janvier 2023.

« A partir du moment où nous aurons le référendum constitutionnel tout le reste pourra se faire parce que les conditionnalités les plus difficiles seront derrière nous (…). C’est un objectif que le Président nous a fixé. Je suis en train de veiller à ce cela soit même s’il faut travailler H24/24 », assure le Chef du Gouvernement guinéen, s’abstenant de donner de nouvelles indications sur la tenue des élections législatives et présidentielles.

Ce que Cellou doit savoir…

Interpelé sur les récents propos de Cellou Dalein Diallo, qui déclare que toutes « décisions sont prises par le CNRD (comité national du rassemblement pour le développement) », Bah Oury répond.

« Il doit savoir que je ne suis pas le genre de personnes qui avalisent n’importe quoi. J’agis en toute conscience. Dans le contexte actuel, on ne peut pas dissocier l’action du CNRD qui est l’organe d’orientation du Premier ministre chef du Gouvernement et du Gouvernement dans sa globalité.  Je jouis de la confiance du Président Doumbouya et de celle de l’écrasante majorité de la population pour permettre à la Guinée d’avancer », rétorque Bah Oury.

A suivre !

Africaguinee.com

Créé le 12 juin 2024 07:24

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces