Mali : Le maire de Balaki arrêté et conduit en prison…

Vue panoramique de la préfecture de Mali

MALI- Le maire de la commune rurale de Balaki, Elhadj Simbara Keita a été arrêté et conduit en prison. Balaki est une sous-préfecture située dans la préfecture de Mali. A l’origine de l’arrestation du maire, un bras de fer qui l’oppose à l’autorité préfectorale de Mali, autour de la gestion des recettes issues de la mine artisanale de Diaaka. Cette zone aurifère génère 2 millions de CFA par mois, comme recettes. Un des conseillers du maire a été également arrêté et conduit en prison.


Dans cette affaire, le préfet Sangala Camara est accusé d’avoir empoché 26 millions 560 milles francs CFA sans rien reverser à la mairie de Balaki depuis un an. Face à ces accusations, des membres du nouveau comité de gestion de la mine, considérés comme proches du préfet, ont déposé une plainte contre le maire de Balaki et le conseiller Saliou Keita. Parti à Mali centre pour répondre à la convocation, ils ont été placés sous mandat de dépôt. Ils sont en prison depuis lundi dernier

« Nous sommes en détention depuis lundi. Tout le monde sait ce qu’il y a entre le préfet de Mali et nous. Pour mon cas, je suis là pour le fait d’avoir témoigné sur ce qui se passe dans ma commune. C’est tout à fait normal pour un maire d’expliquer ce qui se passe dans sa commune quand on lui demande. Je suis même tenu obligé de répondre. Maintenant il(préfet) s’est vengé. Depuis lundi, nous sommes en prison, ce n’est même pas une garde à vue. Ici c’est la prison civile de Mali.

Nous n’avons pas été jugés, nous sommes directement conduits en prison. Je suis là avec Saliou Keita, un des conseillers. Dans le dossier ils ont cumulé les accusations : chantage, escroquerie, diffamation, ethnocentrisme. En dépit de l’autorité que nous incarnons, un contrôle judiciaire nous a été refusé. Des citoyens de Diaka sont mis devant comme plaignants mais au fond, c’est autre chose. Tout tourne autour de la mine d’Or (…). Ceux qui sont mis devant notre poursuite sont Sory Saraya Bah et docteur Saidou » a confié le maire en détention Elhadj Simbara Keita depuis la prison.

Pour le moment, le préfet Manson Sangala Camara n’a pas voulu répondre à nos sollicitations comme d’habitude. A la justice de paix de Mali, une source judiciaire nous confie qu’il s’agit d’une plainte formulée par la communauté villageoise de Diaka.  Notre source indique que le maire et le conseiller sont aussi poursuivis pour corruption et abus de confiance.

Dossier à suivre…

Alpha Ousmane Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 11 mai 2023 19:28

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces