Grève en Guinée : Le Mouvement syndical durcit le ton après la condamnation de Pendessa…

CONAKRY-Le Mouvement syndical guinéen a durci le ton suite à la condamnation à la prison ferme, ce vendredi 23 février 2024, de Sékou Djamal Pendessa, Secrétaire général du Syndicat des professionnels de la presse de Guinée (SPPG).

Interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com suite à l’annonce de ce verdict qui condamne notre confrère à six mois de prison dont trois assortis de sursis, le Coordinateur national du Mouvement syndical guinéen a déclaré que la grève qui sera déclarée le 26 février prochain se poursuivra jusqu’à la libération du journaliste.

« Notre avis de grève exige sa libération. Maintenant que tel n’est pas le cas, la grève sera effective jusqu’à ce que notre camarade Sékou Jamal PENDESSA obtienne sa liberté. Je ne commente pas la décision de justice car j’estime que le tribunal est dans son droit. Mais en même temps, le syndicat aussi est dans son droit d’aller en grève par rapport à ses revendications « , a réagi Amadou Diallo, coordinateur national du mouvement syndical.

Sékou Jamal Pendessa a été reconnu coupable de « participation à une réunion non autorisée par les autorités administratives compétentes, participation délictueuse à un attroupement non armé, atteinte et menace de porter atteinte à l’ordre public, à la sécurité publique, à l’intégrité et à la dignité des individus par le biais d’un système informatique, et de complicité ». La justice guinéenne l’a condamné ce vendredi 23 février à six mois d’emprisonnement dont trois assortis de sursis.

Le Secrétaire Général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), structure à laquelle est affiliée le SPPG, prévient : « Tant que notre camarade restera en prison, la grève va se poursuivre (…). La force d’un syndicat c’est la grève, c’est son ultime recours. On n’a pas un autre moyen de pression si ce n’est pas là grève. C’est pourquoi le lundi 26 février 2024 nous partirons en grève dans tous les secteurs et sur toute l’étendue du territoire national », a averti Amadou Diallo.

Quant aux professionnels des médias, ils appellent à une Assemblée Générale extraordinaire ce samedi 24 février dans leur maison commune pour entreprendre des actions. Certains réclament déjà des manifestations.

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28 

Créé le 23 février 2024 18:25

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces