Fin d’Ebola : Le chef de l’Etat guinéen rend hommage aux acteurs de tous bords

ebola_1

CONAKRY- La déclaration de la fin de l’épidémie d’Ebola par l’OMS, le chef de l’Etat guinéen, le professeur Alpha Conde a reçu l’ensemble des acteurs, partenaires aux développement et des diplomates accrédités en Guinée, dont la Russie, qui ont appuyé notre pays dans la lutte contre cette épidémie. C’était à l’occasion d’une cérémonie officielle organisée au palais du Peuple hier, mercredi 30 décembre 2015, a constaté Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Présent à la cérémonie, monsieur Alexandre Bregadzé, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Russie en Guinée, s’est d’abord réjoui de la fin de l’épidémie d’Ebola dans notre pays, saluant de passage le peuple de Guinée, avant de rappeler l’apport de la Fédération de Russie au cours de cette difficile lutte. « Aucune compagnie russe n’a quitté la Guinée pendant l’épidémie ! Au contraire, elle a fait venir ici une grande équipe de médecins russes pour combattre Ebola », a rappelé l’ambassadeur.

Son excellence Alexandre Bregadzé a surtout remercié les médecins et les compagnies russes implantées en Guinée qui ont apporté de grandes contributions dans la lutte contre l’épidémie d’Ebola, en particulier la compagnie Rusal. « Chacun a joué un rôle. On a libéré pas seulement les trois pays, mais toute l’humanité. Merci à tous ceux qui ont participé à cette lutte acharnée et dangereuse ; parfois, aujourd’hui il n’y a plus d’Ebola », s’est réjoui l’ambassadeur de la Russie en Guinée.

Pour sa part, Pavel Vaciliev, le représentant de la compagnie Rusal en Afrique a dit que sa compagnie est venue en aide au gouvernement guinéen dès les premières heures de l’apparition de la fièvre hémorragique à virus Ebola, notamment par l’envoi « d’une quantité importante de médicaments en mars 2014. L’organisation au port autonome de Conakry d’un système de laissez-passer », a-t-il ; ajoutant que la contribution la plus importante a été l’ouverture du centre de recherche en épidémiologie, microbiologie et sciences médico. « Il a été reconnu comme le meilleur centre en Afrique », s’est félicité le représentant de Rusal en Afrique, rappelant que ce centre de recherche a été construit en deux mois et a coûté à Rusal dix millions USD avec un équipement de dernière génération. C’est un projet unique jamais réalisé par une compagnie minière de la place.

De son côté monsieur Ibrahima Camara, le porte parole des personnes guéris d’Ebola a déploré le fait que plusieurs personnes aient perdu la vie par méconnaissance de la maladie ou par la défaillance de notre système de santé avant de décrire avec beaucoup d’émotion la stigmatisation dont les personnes atteintes ou guéris d’Ebola ont été victimes. « Nous, les guéris d’Ebola, quand nous avons surmonté cette dure épreuve, en entrant dans nos maisons et sur nos lieux de travail, c’est un autre climat qui nous accueille. Ce climat s’appelle méfiance, mépris, rejet », s’est-il indigné, fondant en larmes.

Enfin le chef de l’Etat guinéen, le professeur Alpha Conde, a demandé aux citoyens guinéens de rester toujours vigilants et d’observer les mesures déjà imposées pendant l’épidémie ; ce, pendant les 90 jours prévus. Parlant de sa volonté de décorer les acteurs de la lutte contre Ebola, le président Alpha Condé a demandé au docteur Sakoba Kéita, coordinateur national de la lutte contre Ebola, de lui soumettre une liste des personnes à décorer.

 

Africaguinee.com

Créé le 31 décembre 2015 17:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces