Exploitation Minière : la GIZ s’investit dans la pacification de la région de Boké…

Table-ronde pour la pacification de la région de Boké organisée par la GIZ

BOKE-La coopération allemande (GIZ) continue de dérouler ses actions sur le terrain pour pacifier les zones minières en Guinée. Dans ce cadre, elle vient de financer une table ronde axée sur les revendications issues de la crise de Boké. Cette table-ronde s’est déroulée du 19 au 21 juin 2018.


Boké  zone minière par excellence connait depuis 2017 des manifestations violentes entrainant des pertes en vies humaines et des dégâts matériels importants. Pour minimiser les risques de nouvelles violences, une plateforme impliquant les acteurs miniers et les communautés impactées a été mise en place pour prendre en compte les préoccupations  des populations riveraines des sociétés minières.

Pendant 3 jours,  toutes les parties prenantes se sont regroupées à Boké pour explorer la faisabilité de la mise en œuvre des revendications. Pour faciliter le travail, six  (6) panels ont été mis en place qui ont travaillé sur les 12 points de revendication à savoir : environnement ; énergie et eau, construction des routes, emploi et le respect des droits humains, indemnisation-compensation-réinstallation, redevance  minières.

La table-ronde a réuni  100 participants. Les travaux ont été conduits par deux facilitateurs  spécialistes sur les questions minières. Raphael Golota Lamah, l’un des  facilitateurs a expliqué que cette table ronde doit permettre aux participants de bien réfléchir sur les problèmes des communautés de façon réaliste et réalisable en vue de trouver des solutions. A la fin de cet atelier de réflexion,  une feuille de route assortie d’un plaidoyer sera soumise aux autorités de Boké.

Pour  SUN MIN KIM de NRGI, l’objectif  de ces journées de réflexions est de prendre en compte les 12 points retenus  après les revendications sociales de Boké. Ce, pour amener les parties prenantes à un dialogue social. Pour elle, il faut trouver un moyen de communication et de sensibilisation  dans ce processus de travail technique qui a été effectué avec les acteurs impliqués à cette crise de Boké.

 Selon Mouctar  Diallo un des  participants à cette table ronde,  ces trois  jours  d’échanges viennent  à point nommé. Selon lui c’est une occasion d’exposer les problèmes dont souffre  les citoyens impactés  par l’exploitation minière.

Une telle initiative de la GIZ contribue à pacifier les zones minières, notamment Boké déclarée zone économique  spéciale et poumon économique  de la Guinée où des remous sont régulièrement enregistrés.

FODE OUMAR CAMARA

Correspondant regional d’Africaguinee.com

A Boké

 

Créé le 22 juin 2018 16:12

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces