Exigences d’excuses : Le camp de Dadis Camara répond à Toumba Diakité

Moussa Dadis Camara

CONAKRY- "Pour tout ce qu'ils m'ont fait subir, Dadis Camara doit me demander pardon et me présenter des excuses", a déclaré ce mercredi 26 octobre à la barre, Toumba Diakité, un des suspects clefs du massacre du 28 septembre 2009. Cette surprenante demande faite par M. Diakité vis-à-vis de l’ancien Président sur qui il a avait tiré, le 03 décembre 2009 fait réagir les avocats de Dadis Camara.

Cette déclaration est un non-sens car Toumba Diakité a d'autres problèmes au-delà des événements du 28 septembre, a rétorqué Maître Almamy Samory Traoré.

"Il doit s'expliquer d'abord sur la tentative d'assassinat du président Dadis Camara le 03 décembre 2009. Il y a une procédure qui est en cours, il doit être renvoyé devant le tribunal criminel pour être jugé sur ses faits. Il n'a qu'à d'abord se débarrasser de cette procédure, après on va savoir qui va demander pardon à qui", a réagi maître Almamy Samory Touré, un des avocats de Dadis. 

Pour son confrère maître Pépé Antoine Lamah, cette demande de Toumba Diakité est synonyme de manque de respect vis-à-vis de son client Dadis Camara.

" C'est un manque respect. M. Aboubacar Diakité alias Toumba devrait plutôt se préoccuper à solliciter le pardon des victimes qu'il a exécutées le 28 septembre et les jours suivants. Il devrait sérieusement chercher la clémence de Dieu pour tous les torts qu'il a fait subir à ses victimes, au président Moussa Dadis Camara et à son entourage que de venir ici et se livrer à un spectacle éhonté pour réclamer le pardon à celui-ci. En tout état de cause, nous n'allons pas nous mettre sur le même tapis que lui", a réagi M. Pépé Antoine Lamah. 

Ce défenseur Dadis Camara à ce procès promet que le moment venu, ils (avocats) vont démontrer les " contre-vérités et incohérences " que Toumba a alignées derrière des sourates et versets coraniques.

"Monsieur Moussa Dadis Camara est un ancien Chef d'Etat, il a eu la chance dans sa vie d'être élevé à la plus haute place de l'État, il va se mettre au-dessus de la mêlée, faire face aux accusations portées à son encontre, par respect pour le peuple de Guinée et pour les victimes du 28 septembre. Le président Moussa Dadis ne se permettra pas de rouler dans la boue et se rabaisser au même niveau que cet individu.

Moussa Dadis fait confiance en la justice guinéenne. Son tour de parole viendra pour dire sa part de vérité, mais avant, ses avocats auront la parole lors du contre interrogatoire de Toumba, et démonter toutes ses contre-vérités et incohérences qu'il a alignées derrière des sourates pour distraire le tribunal et l'auditoire" a averti Me Pépé Antoine Lamah.

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le 27 octobre 2022 16:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces