Exactions de 2009 : Pourquoi Dadis « fuit » la confrontation avec Toumba Diakité ?

Toumba Diakité et Dadis Camara, photomontage Africaguinee.com

CONAKRY-A la barre du tribunal criminel de Dixinn, l'ex président capitaine Moussa Dadis Camara a fait savoir qu'il n'acceptera pas une confrontation avec son ex aide de camp commandant Aboubacar Diakité dit Toumba, qui avait ouvert le feu sur lui, le 03 décembre 2009. Les deux anciens complices sont accusés de crimes les plus abominables, commis au grand stade de Conakry, le 28 septembre 2009, lors d'un rassemblement des forces vives.

Les deux ex hommes forts du CNDD s'accusent mutuellement dans la commission du massacre du 28 septembre 2009 pour lequel ils sont en train d'être jugés. Toumba Diakité qui a été le premier à passer à la barre a lourdement chargé le capitaine Moussa Dadis Camara qu'il accuse d'avoir planifié et exécuté les exactions avec ses proches.

De son côté, Dadis Camara a chargé son aide de camp, l'accusant de s'être rendu au stade sans son autorisation. Il persiste que c'est Toumba Diakité qui a commis les atrocités. Mais à la question de savoir s’il était prêt à une confrontation avec son ancien homme de confiance, Dadis Camara a répondu par la négative. 

Que cache ce refus? Pour la défense de Toumba Diakité, ce refus de confrontation par Dadis cache la volonté de ce dernier à ne pas œuvrer pour la manifestation de la vérité. 

"Dadis refuse la confrontation parce qu'il ne veut pas que la vérité jaillisse dans cette affaire. Mais quoi qu'il en soit, il ne peut pas empêcher la tenue d'une confrontation. C'est au tribunal d'apprécier sereinement. Si le tribunal trouve que la confrontation est nécessaire à la manifestation de la vérité, il l'ordonnera et Dadis ne fera que la subir", a déclaré Me Lancinet Sylla, un des avocats de Toumba, au téléphone d'un journaliste d'Africaguinee.com. 

Pour ce conseil de l'ex aide de camp de M. Camara, ce n'est pas seulement leur client qui est concerné par cette confrontation avec Dadis. 

"Non seulement il y a mon client mais d'autres ont été témoins de l'embarquement des armes qui ont servi à la commission du massacre du 28 septembre. Alors, tous ceux qui ont été témoins de cet embarquement, j'ai parlé de deux touches : il y a Toumba, Yacine et colonel Joe, il dit qu'il ne veut pas être confronté à ce dernier. Puisque le tribunal dit qu'au moment venu, il appréciera, on va attendre ça pour ne pas mettre les charrues avant les bœufs", a ajouté cet avocat de Toumba Diakité. 

Pour la défense de Moussa Dadis Camara, il n'y a rien à tirer d'une confrontation entre Toumba Diakité et leur client. D'autant plus selon elle, Toumba s'est rendu au stade sans autorisation de son chef. De plus, ce dernier a attenté à la vie de l'ancien président.

"Quelqu'un qui se déplace sans avoir au préalable obtenu l'autorisation du président de la République de se rendre au stade, faire ce qu'il a voulu faire là-bas, il doit faire quelle confrontation avec Dadis par rapport à ce qui s'est passé au stade ? Dadis n'y était pas. Le président Dadis n'est pas prêt à se rabaisser jusqu'à ce niveau", a tranché Me Antoine Pépé Lamah. 

L'avocat de l'ex président rappelle d'ailleurs qu'il y a une autre procédure concernant Toumba Diakité qui mérite d'être élucidé. Il s'agit de son attentat contre la vie de Dadis Camara, le 03 décembre 2009. 

"Vous avez en face de lui un individu qui a tenté d'attenter à sa vie. Ce dossier n'est pas encore vidé. Vous voulez qu'on laisse ce dossier en suspens et provoquer une confrontation entre les deux, ce n'est pas possible. Si la justice tient à une confrontation dans ce dossier, qu'on évacue d'abord le dossier du 03 décembre qui dort dans les tiroirs depuis 2014. Car à ce jour nous avons mené plusieurs démarches pour faire juger l'affaire mais, le procureur de la République près le Tribunal de Mafanco n'a entrepris aucune démarche pour faire programmer le dossier. Et quand nous avons eu à chercher à comprendre, il nous a dit qu'il a cherché à provoquer la réaction de sa hiérarchie mais qui n'a pas donné une suite favorable ", a ajouté Me Lamah. 

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel: (00224) 664 72 76 28

Créé le 13 janvier 2023 22:46

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces