Élève tué à Hamdallaye : « Ce crime ne sera pas impuni… », assure le garde des sceaux

Maitre Moriba Alain Koné, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des droits de l'Homme, en bonnet

MAMOU-Le ministre de la justice et des droits de l’homme s’est exprimé sur la mort de l’élève Thierno Mamadou Diallo, tué le 1er juin dernier par balle à Hamdallaye, en marge d’une manifestation spontanée contre la hausse du prix du carburant en Guinée.


Interrogé dimanche 12 juin, sur ce crime par notre correspondant dans la région de Mamou, Maitre Moriba Alain Koné a promis que "justice sera rendue dans cette affaire". Le Garde des Sceaux a assuré que ce meurtre ne « sera pas impuni ».

« Il y a déjà des actions qui ont été prises par le procureur général. Nous saluons cet engagement, on ne peut pas aller au-delà. Une procédure d’enquête est en cours. Il faut attendre pour voir les conclusions de l’enquête pour savoir qui a fait quoi. Ce qui est sûr, ce crime crapuleux ne sera pas impuni.

Lire aussi-Guinée : Charles Wright révèle « ce qui a tué » Thierno Mamadou Diallo

Nous laissons le parquet faire son travail. Nous, en tant que garde des sceaux, ministre de la justice, nous pensons que c’est le travail qu’il faut. Nous allons attendre les conclusions de l’enquête », a déclaré le garde des sceaux.

Selon les résultats du rapport médico-légal, la cause de la mort de Thierno Mamadou DIALLO est due à un « traumatisme d'origine balistique ». Quatre policiers et un gendarme ont été interpelés dans le cadre des enquêtes en cours.

Dossier à suivre…

 

Habib Samaké

Correspondant régional

D’Africaguinee.com à Mamou

Créé le 13 juin 2022 12:30

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces