Échanges houleux entre Alpha Condé et la fille de Djénè Kaba : « Ça va être un grand scandale… »

djene_et_alpha

CONAKRY-Un nouvel épisode dans le feuilleton de la discorde autour des funérailles de l’ex première dame, Hadja Djénè Condé, décédée le 08 avril dernier à Paris. Un échange téléphonique houleux entre le veuf Alpha Condé et la fille (d’un autre père) de sa bienaimée défunte épouse.

L’ancien Chef de l’Etat revendique la propriété exclusive de la dépouille de sa femme alors que Gnalen, elle lui prie d’accepter l’enterrement. Scandale, révélations…Africaguinee.com vous propose la quintessence de cet échange musclé entre deux individus qui ne s’entendent sur rien autour des funérailles de l’ancienne première dame.

« Faites très attention, parce que sinon, vous allez être attaquée partout en Afrique. Ce que je te conseille, c’est de faire très attention. Tu as pris l’engagement hier que tu allais me donner les papiers demain, conformément à la promesse que tu as faite aux gens à qui tu as parlé en Guinée », martèle Alpha Condé dans un ton incisif.

A la fille de l’ex première dame de rétorquer : « Qu’est-ce que vous recherchez ? Tout ce que je veux, ce que ma mère se fasse enterrer. Acceptez cela ».

L’ex président répond : « Oui mais Gnalen, nous ne sommes pas français, nous sommes guinéens, musulmans et mandings. Tout le monde a dit en Guinée que le corps appartient au veuf.

J’ai demandé à tous mes militants de se rendre à la cérémonie de levée du corps (prévue ce jeudi 13 avril à Paris) pour qu’on lui rende hommage et qu’après ça tu vas me donner les papiers. Si vous agissez comme ça, ça va être un grand scandale et toute la Guinée sera au courant que l’Élysée est intervenu.

Qu’est-ce que l’Elysée a voir dans les affaires guinéennes alors qu’on a dit non à la France ? Partout on est en train de chasser la France ».

« L’Elysée ne se mêle de rien du tout », recadre Gnalen, la fille de Hadja Djénè Condé. Et Alpha de répliquer : « Je suis désolé, l’Elysée a téléphoné (…) Tu as dit aux gens de Conakry que tu vas me rendre le corps demain »

Faux, rétorque la dame qui visiblement enregistrait Alpha Condé au téléphone : « Je n’ai pas discuté avec quelqu’un de Madina, la seule personne avec qui j’ai discuté, c’est avec ton avocat et Bantama Sow ». Elle enchaîne en larguant une interrogation lancinante : « Est-ce que tu as aimé ma maman ? ».

Alpha Condé réplique : « Ça ne te concerne pas s’il te plait. Je n’ai pas à me justifier devant toi. C’est ta maman que j’ai épousée et non toi », a-t-il répondu sèchement. L’ancien président promet que la justice va désormais trancher. « On va recours à la justice ».

Focus Africaguinee.com

Créé le 13 avril 2023 07:11

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces