Djanii Alfa brise le silence : « Voyager devient un risque inestimable pour moi… »

Djanii Alfa

CONAKRY- L’artiste guinéen Djanii Alfa vient de briser le silence. Dans un entretien exclusif accordé à Africaguinee.com, le rappeur est revenu sur l’origine du fichage de son passeport qui lui cause aujourd’hui de sérieux ennuis dans ses déplacements. Dans cette interview, il a lancé un appel au CNRD (comité national du rassemblement pour le développement), la junte au pouvoir en Guinée. Entretien exclusif.

AFRICAGUINE.COM : Nous avons appris que vous êtes interdit de voyager dans l'espace CEDEAO et que votre passeport est fiché par Interpol. Comment cela est-il arrivé ?

DJANII ALFA : Pour remettre les choses dans leur contexte, toute cette histoire a commencé en juillet dernier. J’avais été arrêté sur ordre du procureur général de l’époque pour injures publiques alors qu’aucune plainte n’avait été déposée contre moi. Après quelques jours de détention, il y a eu un procès et j’avais été acquitté.

Je remercie d’ailleurs toutes les personnes qui m’avaient apporté leur soutien, je remercie mes avocats pour leur excellent travail de défense, le substitut du procureur chargé de l’affaire qui avait abandonné les poursuites et le juge qui a lu le droit en nous libérant -Foniké, Billo et moi- pour délit non constitué.

Je devais maintenant me rendre à Paris pour mon concert au Bataclan, mais le hic est que j’avais une interdiction de voyager. Étant donné que c’était lié au procès que nous venions de gagner, mon avocat a demandé à ce que cette interdiction soit levée, mais le procureur général de l’époque qui d’ailleurs est devenu Ministre de la justice le même jour, a catégoriquement refusé que l’interdiction soit levée à l’aéroport de Conakry.

J’ai donc dû utiliser le terrain (rires) pour honorer mes engagements à Paris. La suite allait être plus compliqué, mais ça, je ne le savais pas encore. Dès qu’ils se sont rendus compte que j’ai réussi à sortir du pays, ils se sont amusés à déclarer mon passeport volé. Donc, ils l'ont fiché chez Interpol. Cela va donc au-delà de la Guinée et de l’espace CEDEAO.

Dans ce contexte, voyager devient donc un risque inestimable pour moi. Partout où je vais, c’est des heures et des heures d’interrogatoire, dans les aéroports et bureaux d’Interpol, comme si je suis un bandit de grand chemin. C’est dommage, car s’il y a un crime que j’ai déjà commis, c’est celui de vouloir jouir de ma citoyenneté avec tous les droits et libertés qui vont avec en m’acquittant de mon devoir patriotique qui consiste à aimer et respecter mon pays au même titre que tout autre Guinéen.

Mais parmi nous, il y a apparemment des super-guinéens et des Guinéens de seconde zone. Les supers guinéens veulent coûte que coûte que moi, j’appartienne à la 2ème catégorie.

Qu'est ce qui a causé cette interdiction ?

Si je dois juridiquement répondre à cette question, je dirais que c’est de l’abus de pouvoir. C’est dommage pour le pays mais il y a des gens qui s’amusent à tordre la loi à leur guise. Pas parce qu’ils en ont le droit mais parce qu’ils en ont le pouvoir.  Et ça, c’est tristement inquiétant car si nous sommes aujourd’hui dans une transition, ce que d’autres avant eux, avaient fait la même chose et nous savons tous où ça a conduit.

Ils s’amusent à dire aux journalistes quoi dire, aux activistes quoi penser, aux Religieux quoi prêcher… Tout ça ne suffit pas, maintenant ils veulent restreindre même le pouvoir de se mouvoir du citoyen. Attendez, on est en Guinée ou en Corée du Nord ? Chez toi tu ne peux pas vivre librement et étant dehors aussi, ils veulent te faire passer pour je ne sais quoi. Que veulent-ils à la fin? Que les Guinéens qui sont en désaccord avec eux ne vivent en Guinée qu’en tant que prisonnier politique ? Et étant dehors qu’on soit des exilés politiques ? Dommage pour le pays et cette population qui a déjà tant souffert.

Est-ce que vous êtes inquiet aujourd'hui ?

Je suis très inquiet, mais pas que pour moi. Je suis encore plus inquiet pour l’avenir de notre pays … Qu’allons-nous léguer à nos enfants ? L’animosité ? La haine ? L’exclusion de l’autre ? La loi du plus fort ? Avouez que c’est inquiétant…J’avais cru comprendre qu’on devait rompre avec les mauvaises habitudes du passé, mais je suis au regret de constater que des gens qui s’estiment être des super guinéens, donc meilleurs que nous autres ont remplacé des gens qui avant eux, avaient estimé la même chose. Djanii en exil, Foniké en prison, presse muselée, manifestations pacifiques interdites …On prend les mêmes, on recommence. Comme je l’ai dit dans la chanson "on tourne en rond, on ne va nulle part".

Quel appel avez-vous à lancer aux autorités de notre pays?

Le seul appel que j’ai à lancer sera à l’endroit du Colonel Doumbouya et des autres membres du CNRD que je ne connais pas forcément. Car d’après ma compréhension, le CNRD, le Gouvernement, le CNT et autres sont des entités indépendantes et autonomes.

Au CNRD, si vous ne le saviez pas,  voilà ce qu’ils sont en train de faire de la transition que vous dirigez : ils tordent la loi pour brimer et opprimer la population. Et, d’après eux ils le font au nom de votre politique de refondation, qui peu à peu se transforme en politique d’exclusion et de restriction. Si vous ne le saviez pas, voilà ce qui se passe.  Cela ne vous honore pas et si vous le saviez, cela vous honore encore moins pour ne pas dire, ça ne vous déshonore pas du tout.

Aucun guinéen n’est supérieur à l’autre. Et quoi qu’il advienne, ce pays nous survivra à tous. En plus de vouloir m’empêcher de m’exprimer maintenant, ils veulent m’empêcher de travailler, non pas parce qu’ils en ont le droit, mais parce qu’ils en ont le pouvoir, parce que vous leur en avez donné le pouvoir.

Dans une République le patron du procureur, c’est le Ministre, le patron du ministre c’est le Premier ministre, le patron du Premier ministre, c’est le Président. Le patron du président, c’est sa conscience. Le patron de sa conscience c’est le bien-être des populations. Puisse Allah nous donner bonne conscience à toutes et tous.

Entretien réalisé par Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 12 décembre 2022 17:53

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces