Défense et armements : Après la Russie, la junte malienne se tourne vers la Chine

Après avoir tourné le dos à la France qu’elle a chassée de son territoire, la junte malienne se tourne vers la Chine qui vient s’ajouter à la Russie en matière de défense.

Les militaires au pouvoir dans ce pays voisin de la Guinée ont réceptionné ce jeudi 27 avril 2023 des équipements militaires de la Chine. La cérémonie officielle de remise a eu lieu au camp de Kati, près de Bamako, selon l’AFP.

Le lot est composée de véhicules blindés et tactiques, de camions logistiques – citerne à eau, citernes à carburant, camions d’allègement –, d’ambulances médicalisées, d’armes individuelles et collectives, d’équipements individuels du combattant, a indiqué Sadio Camara, ministre de la défense.

Le Mali est en proie depuis 2012 à la propagation jihadiste et à une grave crise non seulement sécuritaire, mais aussi politique et humanitaire. Les colonels qui ont pris le pouvoir par la force en 2020 ont poussé à la rupture l’alliance militaire avec la France et ses partenaires en 2022, et se sont tournés vers la Russie.

Des livraisons d’équipement militaire russe ont eu lieu en mars et août 2022 et en janvier 2023. En mars, l’armée malienne a reçu plusieurs avions de Russie et des drones de Turquie. Les livraisons d’armes en provenance de Chine sont plus rares.
« Je vous prie de bien vouloir transmettre aux plus hautes autorités de votre pays les remerciements sincères du peuple malien », a dit M. Camara au chargé d’affaires chinois, en présence du chef de la junte le colonel Assimi Goïta.

« La qualité de vos matériels et les compétences des instructeurs que vous mettez à notre disposition pour nous former, accélèrent la montée en puissance et l’autonomisation des forces armées maliennes », a-t-il ajouté.

Avec AFP

Créé le 28 avril 2023 08:14

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: