Dabola : Soulèvement à Banko pour le départ du maire et son équipe…

BANKO- Située à environ 50 km de son chef-lieu Dabola, la sous-préfecture de Banko a été secouée par de violentes manifestations, le dimanche 26 février 2023 et ce vendredi 3 mars 2023. Ces deux soulèvements visent à demander le départ de l’exécutif communal rural. Les citoyens de cette commune rurale veulent l’éviction de l’actuel maire et de toute son équipe, accusés de mauvaise gestion et de détournement des ressources de la collectivité.

Contacté par notre rédaction, l’un des cerveaux de ces protestations nous a expliqué les raisons qui les ont poussés à descendre dans les rues pour demander le départ de Bakary Nabé et de son équipe. Lamine Souaré ‘’Kourandiaye’’ accuse entre autres le Maire de Banko de détournement des fonds destinés à la réalisation des projets et de gestion opaque.

« Nous accusons le Maire de gestion solitaire, il n’associe aucun conseiller dans la prise des décisions. En plus, après leurs installations les autorités leur avaient donné un montant d’un milliard Gnf comme subvention mais, jusqu’à présent on ne connait pas comment cette somme a été utilisée parce qu’aucune réalisation n’est visible sur le terrain. Lagestion des recettes du marché est flou, on ne connait rien du fonctionnement de la Mairie. C’est lui seul qui décide. C’est comme la chefferie au temps coloniale. Il ne partage aucune information. 

Une grande rencontre était prévue cette année ici mais, malheureusement la rencontre n’a pas eu lieu parce que rien n’était dans la caisse. A chaque moment si les rencontres sont convoquées à Dabola c’est notre Mairie qui vient en dernière position », a accusé ce manifestant tout en précisant qu’ils manifesteront jusqu’au départ du Bakary Nabé à la tête de la Commune rurale de Banko. Selon lui, cette revendication est non négociable.

« Nous voulons le départ du Maire et il n’y a pas de négociations. C’est la raison pour laquelle nous manifestons pacifiquement. Nous sommes sortis avec nos pancartes sur les quelles ils est écrit ‘’à bas le Maire’’. Le préfet de Dabola était venu faire des sensibilisations mais, il n’a rien proposé pour une sortie de crise donc nous comptons investir les rues jusqu’au départ du Maire », a ajouté Lamine Souaré.

L’accusé quant à lui a balayé d’un revers de la main toutes les accusations portées contre lui. Pour sa défense, le Maire de la commune rurale de Banko affirme qu’il est soutenu par 11 districts sur les 13 qui composent cette commune.

A son tour, Bakary Nabé pointe un doigt accusateur contre Sanassa Mory Nabé et Lamine Souaré dit Kourandiaye, les deux responsables de ces protestations, d’être à l’origine du retard de cette commune. D’après le maire, ils font tout pour empêcher le Maire et son équipe de faire leur travail.

« Selon eux le Ministre avait annoncé la dissolution de tous les conseillers communaux le 18 février dernier dans tout le pays. Ce sont des assoiffés de pouvoir, ils demandent la mise en place d’une délégation spéciale. Notre Mairie comprend 13 districts, mais nous avons le soutient de 11 districts sur les 13. Il y a 49 secteurs aussi, vous ne trouverez pas un village où mon équipe n’a pas posé un acte. Tous les travaux qu’une Mairie doit faire ont été déjà réalisés par mon équipe et avec les projets de L’ANAFIC.

Le préfet était venu faire une sensibilisation et les mettre en demeure de ne plus répéter ces mouvements parce que les manifestations sont interdites. Les cerveaux de ces mouvements sont Sanassa Mory Nabé et Lamine Souaré dit Kourandiaye. Ce sont des gens qui ont passé leur temps à faire de la politique, leurs âges varient entre 65 et 70 ans, ils sont à la base de cette pagaille ici. Ils corrompent les enfants afin de les pousser à manifester depuis le temps des autres ex Maires Elhadj Thierno et son successeur Elhadj Lassy. Tout leurs problèmes, c’est de faire le sabotage, ce sont des gens qui sont contre le développement de Banko. Si vous interrogez 200 personnes ici ils vont tous confirmer le mauvais comportement de ces deux personnes », s’est défendu le Maire de la commune rurale de Banko.

Affaire à suivre !

Alpha Amadou Barry

Pour Africaguinee.com

Créé le 4 mars 2023 13:05

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces