Créer le désordre et l’instabilité, leur plan démoniaque ! (Tribune)

sidya-dalein

CONAKRY- A mesure qu’approche le 11 octobre, date qui sonnera le glas de leurs intrigues et complots de tout genre depuis cinq ans, à mesure qu’approche cet horizon de clarification, ils sont de plus en plus gagnés par la frilosité, ils sont de plus en plus submergés d’un trop-plein de propension au mal, d’un trop-plein de propension à faire que tout se déconstruise, que tout s’affaisse, que le chao et le désordre règnent, que le pays soit à feu et à sang, qu’il ait le déluge !

A mesure qu’approche cet horizon de vérité, qui marquera d’une part le plébiscite du bilan d’un bâtisseur, d’un réformateur doublé de rassembleur, et d’autre part le rejet systématique de tous leurs plans sataniques à vouloir revenir aux affaires, vaille que vaille, sans exclure aucun moyen ni aucune stratégie de déstabilisation, dans le seul dessein de continuer à sucer le sang du peuple de Guinée, insatiables qu’ils sont, en dépit de tout le passif de tort, de mal qu’ils lui ont fait, par le passé. Comme si tout cela ne suffisait pas !

A mesure qu’approche cet horizon de leur fin de parcours, leur échec qui sera des plus humiliants, ne souffrant l’ombre d’aucun doute, leur volonté acharnée à provoquer, susciter, favoriser et encourager le désordre et l’instabilité, ne faiblit guère, tout au contraire ! Elle se décuple, elle va crescendo !

Maniant si bien le mensonge, leur arme favorite, ça on l’a déjà dit, la dénonciation calomnieuse, et le déni de vérité, le tout sur fond de discours et de velléités invitant à l’affrontement, ils continuent de chauffer à blanc l’esprit de leurs partisans, de sorte à les préparer au pire.

Des faits réels qui se sont produits à maints endroits du pays, viennent mettre à nu, si besoin en était, tout leur plan satanique, tout leur plan démoniaque, de foutre le bordel, de provoquer la chienlit !

Il y a d’abord les violences de Koundara, expression de leur inclination à la provocation, à l’affrontement, où d’innocents citoyens, ont subi de leurs militants, aveuglés par une envie incoercible de s’en prendre gratuitement à de paisibles citoyens et à détruire leurs biens.

Depuis ces événements regrettables, à leur origine, leurs partisans, ils font dans la dénonciation calomnieuse, accusant le pouvoir en place et le RPG-Arc-en-ciel des sept péchés capitaux d’Israël.

Depuis, ils vocifèrent, ils ruent dans les brancards, ils poussent des cris d’Orfraie, ils menacent, ils menacent ! Faisant planer de forts risques de nouveaux soubresauts aussi bien dans cette partie de la Guinée qu’ailleurs.

Ensuite, il y a cet autre gros mensonge débité par leur chef de file, El Hadj Cellou Dalein Diallo en l’occurrence, marchant sur les brisées de son second couteau, Sidya Touré, à Kankan.

Comme Sidya Touré, lui aussi est allé de son mensonge, en accusant les autorités locales d’avoir empêché son meeting sur place. Faux, archifaux !

Une coïncidence de calendrier, entre les prévisions de l’équipe de campagne du candidat Cellou et la Mamaya, une cérémonie sacrée, une tradition séculaire dans le Nabaya, a suffi pour que lui et son parti, font dans la dénonciation calomnieuse habituelle, allant jusqu’à écrire aux chancelleries occidentales, pour écorner l’image du régime en place et de l’administration territoriale dont la neutralité dans le jeu politique, est pourtant de plus en plus une réalité en Guinée.

Puis, il y a les incidents de Bissau où une foule de partisans du candidat de l’UFDG, manipulée, chauffée à bloc du fait d’intox délibérément semée et répandue, dans le seul dessein satanique de faire du mal, de provoquer l’affrontement, une foule est allée s’en prendre à la représentation diplomatique de notre pays en Guinée Bissau.

De tout ce qui ce qui précède, il apparait clairement que leur plan démoniaque reste et demeure, créer le désordre et une situation d’instabilité dans le pays, de sorte que l’élection du 11 octobre qui viendra consacrer le rejet final par les populations guinéennes, de plus en plus mûres et lucides, de cette clique d’anciens vampires-prédateurs de l’économie de notre pays, ne se tienne ni à la date prévue ni à une autre date.

Que l’opinion nationale et la communauté internationale, en soient prises pour témoins. Et soient vigilantes et observent bien leurs démarches. Mais d’ores et déjà, ce plan diaboliquement satanique, est voué à l’échec !

Le déluge qu’ils comptent provoquer n’arrivera jamais, les guinéens se rendront aux urnes le dimanche 11 octobre, dans la paix et l’allégresse, pour plébisciter un candidat, son bilan et sa vision, le Pr Alpha Condé, en l’occurrence.

A bon entendeur, salut !

 

Ibrahima Sory Conté, citoyen guinéen !

 

Ce contenu n’engage pas Africaguinee.com !

  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Créé le 26 septembre 2015 12:15

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces