Concours national d’orthographe : L’ONG « Ventre et cerveau pour une meilleure éducation » récompense les lauréats…

CONAKRY-La salle des fêtes de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry, a abrité la première édition du concours d’orthographe dénommée « Spelling Bee », ce samedi 25 mai 2024. C’est une initiative de l’Ong « Belly and Brain for better éducation », traduit en français « Ventre et Cerveau pour une meilleure éducation « .

Ce grandiose évènement a regroupé plusieurs apprenants venus des écoles de Mamou, Fria, au compte de l’intérieur du pays, ainsi que des communes de Ratoma, Dixinn, Matoto, au compte de Conakry, pour la grande finale.

La structure organisatrice est basée aux États-Unis. Grâce à ses représentants en Guinée, l’évènement dans sa première édition, a été émaillé de réussite. Le concours d’épellation de ce jour, a été couplé d’un déjeuner offert par les organisateurs aux élèves et leurs parents, venus les accompagner.

« Notre Ong a pour objectif, de lutter contre la faim en milieu scolaire guinéen, en offrant des repas gratuits aux élèves. Et, en même temps, renforcer le niveau de l’éducation à travers un concours national d’orthographe appelé « Spelling bee » en anglais. Pourquoi ce concours d’épellation ? Nous avons compris que le niveau de l’élève guinéen est un peu bas. Alors, pour renforcer ce programme, nous avons jugé utile d’instaurer ce programme en appui à ce que nos braves enseignants font en classe pour les enfants.

Nous avons estimé que si nous rajoutons le concours d’épellation dans notre programme éducatif, forcément nous aurons des élèves de qualité qui pourront représenter dignement le pays à l’échelle internationale », a expliqué Mamadou Oury Bah, représentant de l’Ong « Belly and Brain for better éducation », en Guinée.

Ce concours d’épellation dans cette première édition, a touché 34 936 élèves en république de Guinée, pour 211 établissements privés et publics de Conakry à l’intérieur du pays.

Madame Mariama Diouldé Diallo, une enseignante venue de Mamou pour accompagner sa fille qui s’est illustrée dans cette compétition, a apprécié l’initiative.

« C’est une fierté pour moi, son papa également de la voir à ce niveau. A partir de cette compétition, nous aurons désormais l’œil sur elle. Nous verrons ensuite ce qu’elle a plus besoin à partir de là. Et, on verra pour mieux améliorer en tant que parents enseignants. Je remercie toutes les organisations qui sont en train d’évoluer dans ce sens. C’est très important, c’est à saluer. Je remercie particulièrement cette Ong initiatrice de ce concours. Cela aide les enfants à grandir et à aller dans l’esprit de compétition, et à bien se battre pour être des bons élèves et des cadres de demain« , a-t-elle exprimé.

Le ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation, a été représenté à cet évènement par le directeur national adjoint de la formation continue, un service du département. Il a rappelé que l’Ong dans son action de lutte contre la faim en milieu scolaire, est aussi une priorité du gouvernement.

« Nous avons une direction nationale qui a la responsabilité de la cantine scolaires. Nous avons beaucoup d’écoles aujourd’hui qui sont dotées de cantines scolaires où nous mobilisons à travers le BND (budget national du développement), mais aussi à travers l’accompagnement de nos partenaires techniques et financiers. Nous mobilisons pas mal de denrées que nous envoyons dans ces écoles-là. J’encourage beaucoup cette Ong, parce qu’aujourd’hui, ils sont en train d’aider l’Etat à faire certaines actions. Celles de qualifier les enfants à la base…« , a déclaré monsieur Gadhiri Bah.

Kalifa Keita, élève de 4ème année au groupe scolaire Elite, a raflé le 1er premier de sa catégorie. Il exprimé sa joie : « Je suis fier d’être le premier dans ce concours. Mon secret a été que, je me suis bien préparé pour affronter cette compétition… »

La même joie se démontre également sur le visage Djéné Condé, première de la catégorie 5ème année : « Je remercie mon école de m’avoir choisie pour ce concours d’épellation des mots, car c’était vraiment une envie pour moi d’y participer. Je remercie mon père et surtout ma mère, qui m’ont accompagné et soutenu jusqu’à la fin… »

L’Ong « Belly and Brain for better éducation », s’est illustrée dans le cadre de la lutte contre la faim en milieu scolaire, sur toute l’étendue du territoire national. A travers son slogan « École guinéenne sans faim », elle a offert un repas scolaire gratuit durant les examens d’entrée en 7ème année en 2019, 2020, 2021, 2022 et 2023.

Particulièrement en 2023, plus de 4500 encadreurs et écoliers avaient bénéficié du service de l’Ong « Ventre et cerveau pour une meilleure éducation « .

Les lauréats à ce concours ont reçu des satisfécits, ainsi que leurs écoles et tous les candidats finalistes. Une enveloppe de 8 millions a été offerte aux trois finalistes, des classes de 3ème, 5ème et 9ème année.

 

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 27 mai 2024 11:41

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_