Examens nationaux : Une batterie de mesures pour lutter contre la fraude…

CONAKRY-Le Ministère de l’Enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation a renforcé le dispositif anti-fraude lors des examens nationaux, session 2024. Du choix des épreuves à la correction des copies en passant par les évaluations jusqu’à la proclamation des résultats, une batterie de mesures est envisagée. Quelles sont ces mesures ?  Africaguinee.com est allé à la rencontre du porte-parole du ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation. Au cours de cette interview, Mohamed Ansa Diawara a, sans tabou parlé des préparatifs des examens nationaux de cette année, qui commencent théoriquement le 10 juin prochain.

AFRICAGUINEE.COM : A quelques jours du début des examens nationaux session 2024 où en êtes-vous dans les préparatifs ?

Mohamed Ansa Diawara, Porte-parole du Ministère de l’Enseignement pré-universitaire et de l’Alphabétisation

MOHAMED ANSA DIAWARA : Nous sommes à quelques jours des examens nationaux qui démarreront sur toute l’étendue du territoire national le 10 juin 2024. Les préparatifs vont bon train. Ce que nous pouvons dire, on n’est jamais prêt à 100% mais ce qui est important, c’est que cette année, nous avons pris une réelle avance dans les préparatifs parce qu’à l’heure qu’il fait les grands axes qui constituent l’ossature de l’organisation des examens sont en passe d’être maîtrisés et quand vous prenez l’élaboration des listes de candidats aujourd’hui, Dieu merci avec l’utilisation de l’inscription en ligne cela nous a permis rapidement d’avoir la liste des candidats. Cependant nous devons faire un toilettage pour rendre la liste fiable, c’est-à-dire enlever tout ce qu’il y a comme fausseté, les sessions rapprochées et évidemment les faux diplômes. Tout ce qu’il y a comme cas suspect a été dégagé. Aujourd’hui on a une liste qui est propre avant le jour J.

Deuxièmement, il faut aussi rappeler qu’à l’instant même les fournitures, les matériels, les petits matériels liés à l’organisation des examens sont en train d’être envoyés dans les localités où l’examen doit se dérouler. Au plan administratif, les listes des correcteurs, des surveillants, des cadres superviseurs, des délégués ou autres sont presque prêts.

De l’autre côté les inspecteurs disciplinaires avec la direction générale du service des examens nationaux sont actuellement en internat pour la production, la constitution des épreuves devant passer dans ces différents examens. Donc, c’est pour dire qu’aujourd’hui, on peut dire que nous sommes prêts.

Quelles sont les mesures qui seront prises pour la sécurisation de ces évaluations nationales ? 

Par rapport aux mesures prises, je voudrais rappeler que tous les dispositifs de l’année dernière qui ont réussi sont maintenus. Évidemment, les dispositifs par rapport à la passation des épreuves, par rapport au transport des épreuves, tout ce qui intéresse l’organisation des examens, tous les dispositifs qui ont été pris, qui ont été mis en place sont maintenus parce que ces dispositifs ont été payants. Et en plus de ces dispositifs sécuritaires, le PV sera masqué entièrement, le code QR est évidemment maintenu. Vous avez l’utilisation des caméras également qui est maintenue. L’utilisation des détecteurs de métaux est maintenue.

Bref, tous les dispositifs qui ont été utilisés vont être encore réutilisés et maintenant en plus de ces dispositifs, nous pourrons utiliser autre chose. Mais ce que nous ne voulons pas diffuser tout ce que nous avons mis en place comme moyen de sécurité. Déjà, ce qui a été mis en place, c’est connu. Mais comme ces dispositifs n’ont pas été remplacés, nous les gardons, mais c’est ce que nous pourrons utiliser. On n’a pas besoin de divulguer ça maintenant, parce que vous savez, en Guinée, il y a certains, pendant que vous vous préparez pour la réussite de l’organisation d’une activité, il y a d’autres qui prennent des dispositions pour aller à l’encontre. Ce qui est évident au niveau des examens chaque année que Dieu fait, on innove. Chaque année que Dieu fait, on améliore notre façon de faire. On rend de plus en plus crédible les examens nationaux. Donc voilà grosso modo, les mesures sont prises et il n’y aura aucun problème. Tout va bien se dérouler.

Ceux qui vont choisir les sujets seront-ils internés comme l’année passée ?

J’ai dit que la direction générale et les inspecteurs disciplinaires devant construire les épreuves sont déjà à l’internat, ils sont à l’internat. Ça, c’est aussi une mesure sécuritaire. Et les épreuves ne seront envoyées que par des agents de la sécurité. Et toutes les caisses sont cadenassées. Ces cadenas ne seront ouverts que quand toutes ces personnes-là seront là. Donc c’est pour dire que la sécurité est au maximum.

Quelle va être la particularité de la session 2024 des examens nationaux ?

Bon, j’ai toujours dit que chaque année on améliore, c’est-à-dire qu’après une session donnée, nous faisons une analyse, une étude pour savoir ce qui a marché, les points forts, les points faibles etc. Tout ça, c’est dans le but d’améliorer. On a décidé cette année d’augmenter le quota de correcteurs. Il faut augmenter le nombre de correcteurs pour permettre la bonne correction, parce que quand l’enseignant par exemple a 230 copies à corriger par jour, il peut être fatigué et dès que l’esprit est fatigué, automatiquement ça se ressent dans la correction. Mais quand l’enseignant correcteur à moins de feuilles à corriger, nous pensons que la correction pourra être de mieux en mieux. Et l’autre particularité cette année, nous allons ramener la délibération des résultats de tous les examens avant leur proclamation. Par le passé, cette délibération avait sauté. Alors la délibération, vous savez, c’est un collège, c’est une équipe qui délibère par rapport à ceux qui doivent être admis en termes de moyenne et cette fois-ci, cette commission va être instaurée avant la proclamation de tous les examens. Du reste, tout reste inchangé et au fur et à mesure que nous verrons les choses, le terrain commande.

A suivre !

Entretien réalisé par Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 30 mai 2024 09:38

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces