Cas de journalistes arrêtés le 18 janvier : Le parquet de Dixinn a tranché

CONAKRY- C’est plutôt un ouf de soulagement pour les journalistes arrêtés en marge de la manifestation organisée par le Syndicat des Professionnels de la presse en Guinée, jeudi 18 janvier 2024.


Après avoir passé une nuit en garde à vue,  les neuf (9) journalistes ont été déférés ce vendredi 19 janvier 2024, devant le tribunal de première de Dixinn où ils ont été auditionnés par le substitut du procureur.

Me Salifou Béavogui, avocat des journalistes arrêtés le 18 janvier

A l’issue de la procédure, le procureur dudit tribunal Alghassimou Diallo a tout simplement classé leur dossier sans suite, selon l’avocat des confrères, Me Salifou BEAVOGUI. Les neuf concernés ont regagné leurs domiciles dès la notification de la décision.

Sékou Jamal Pendessa, secrétaire général du SPPG

En ce qui concerne la prochaine étape de cette série de manifestations contre la restriction des réseaux sociaux et des médias, le Secrétaire Général du SPPG affirme qu’une réunion est prévue très prochainement pour en décider.

A Suivre

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 19 janvier 2024 13:05

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces