Atrocités de 2009 : « Ces réquisitions ne sont pas une décision définitive… », précise l’avocat de Thiegboro

Moussa Thiegboro Camara

CONAKRY-Alors que les réquisitions du parquet au procès du 28 septembre 2009 continuent de susciter des vagues réactions, l’avocat du colonel Moussa Thiegboro Camara a fait une mise au point.

Interrogé par Africaguinee.com, Me Abdoulaye Keita a précisé que les requêtes du ministère public à l’encontre de leurs clients ne constituent pas une décision définitive.

« Cette réquisition n’est pas une décision définitive. C’est une proposition du ministère public. Mieux, la défense n’a pas fait ses plaidoiries. Condamner nos clients à la réclusion criminelle à perpétuité, n’est qu’une simple proposition. Je sais que la justice ne va pas suivre les procureurs », a déclaré l’avocat, interrogé par Africaguinee.com.

« On ne discutera que de faits et de droit applicables« , souligné maitre Keita. Pour l’avocat du colonel Moussa Thiegboro Camara, le Ministère public a fait des réquisitions qu’il a qualifié de « bidon ».

« Depuis le début de ce procès, il y a de cela un an huit mois il n’y a pas eu de preuve. Ce n’est pas sur la déclaration (du parquet) qu’il faut compter puisqu’elle n’a rien avoir avec le droit pénal.

Le droit pénal c’est les preuves. Il faut appliquer l’article 114 du code de procédure pénale qui stipule que s’il y a des preuves, tant mieux s’il n’y a pas de preuves il faut juste acquitter les accusés.

Pour le moment, il n’y a pas de preuves contre eux. Est-ce que depuis le début de ce procès le parquet a envoyé une arme ? NON. Vous n’avez ni scellés ni pièces à conviction », fait observer Me Abdoulaye Keita.

A noter les avocats de la défense entament ce lundi 27 mai 2024 leurs plaidoiries.

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 27 mai 2024 08:57

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: