Aliou Bah à l’émissaire de Biden : « il faut agir dès maintenant avec fermeté…»

Aliou Bah, président du MoDeL

CONAKRY-Alors que l’annonce du glissement de la transition en cours fait l’objet d’une « mésentente », la sous-secrétaire d’Etat à la sécurité, à la démocratie et aux droits de l’Homme du gouvernement américain, a rencontré des acteurs sociopolitiques lors de son séjour à Conakry. Que se sont-ils dit ? Interrogé par Africaguinee.com, Aliou Bah a levé un coin du voile sur le contenu de leurs échanges.

« Je leur ai conseillé d’être prudents vis-à-vis de la démarche solitaire de la junte car les velléités de confiscation du pouvoir sont plausibles. Je n’ai pas manqué de rappeler à Mme Uzra Zeya que les événements tragiques du 28 septembre 2009, dont le procès est en cours, ont pour origine la tentation du pouvoir et l’arrogance des dirigeants. Ne voulant donc pas que notre pays revive la même situation, il faut agir dès maintenant avec fermeté et responsabilité (…) », a indiqué Aliou Bah.

Cet acteur politique insiste sur le fait que la transition du CNRD doit prendre fin en décembre 2024 conformément aux engagements solennels pris par ses chefs en accord avec la CEDEAO. « Autrement, si le CNRD se renie, il ne laissera pas d’autres choix aux populations que de le renier aussi« , a averti Aliou Bah, président du parti MoDeL.

A rappeler que lors de ce tête-à-tête Uzra Zeya avait en face, des acteurs comme Cellou Baldé et Dr. Zotomou de l’ANAD, Lansana Kouyaté du PEDN et Lansana Komara du parti d’Alpha Condé, déchu en septembre 2021 et Foniké Mengué.

A suivre !

Dansa Camara DC 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 14 juin 2024 14:23

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces