Affaire M’mah Sylla : témoignage du chirurgien Dr Daniel Lamah…

Dr Daniel LAMAH à la barre

CONAKRY- C’est un témoignage affreux qu’a fait ce mardi 8 novembre 2022, Dr Daniel Lamah, le premier chirurgien qui a opéré feu M’mah Sylla, la jeune dame décédée à Tunis en novembre 2021 après aune 7ème opération.

Après la comparution de Dr Patrice LAMAH, Dr Daniel LAMAH, un autre accusé dans cette affaire tragique a donné sa version des faits. Le médecin dit avoir pratiqué la première intervention chirurgicale de M'mah Sylla après l'avortement. Accusé de "Viol, avortement, risque causé à autrui et administration de substance nuisible", Dr Daniel LAMAH a reconnu à la barre qu'il n'est pas chirurgien de formation mais qu'il pratique la chirurgie depuis 7 ans. 

"Depuis 2014, je fais des interventions chirurgicales. Mais je ne suis pas chirurgien. J'ai fait la médecine générale. C'est ce qui est écrit sur ma carte professionnelle. A la clinique de Dr Celestin MILLIMONO, s'ils ont des cas qui nécessitent une intervention chirurgicale, ils me font appel. Eux, ils n'ont pas le matériel pour faire les interventions chirurgicales. Mais moi je dispose de deux boîtes. Quand ils m'appellent, je viens avec mon matériel, je pratique l'intervention et je rentre chez moi.

Pour le cas de M'mah Sylla, on m'a fait appel pour un problème de kyste. C'est après avoir fini l'intervention chirurgicale qui a duré 43 minutes que Dr Patrice LAMAH m'a informé que Dr Celestin MILLIMONO a avait fait un avortement pour M'mah Sylla. Je n'ai pas fait avorter M'mah Sylla mais j'ai pratiqué la première intervention chirurgicale après l'avortement. Je ne savais pas qu'elle avait avorté.

Quand j'ai fait l'intervention chirurgicale j'ai constaté que le kyste était éclaté pour aller se coller au bas-ventre. Donc, j'ai décollé les intestins. Quelques jours après l'intervention chirurgicale de M'mah Sylla, il y a eu des complications. Il y avait une suppuration qui était causée par des infections postopératoires. Elle m'a expliqué que les selles sortaient par le vagin. Pour cause, il y avait une perforation au niveau des intestins après la première intervention chirurgicale", a expliqué Dr Daniel LAMAH à la barre.

Nous y reviendrons !

Oumar Bady Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Tel : 00224 666 134 023 

Créé le 8 novembre 2022 15:45

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces