Baidy a-t-il été « hué » lors de la conférence de Cellou ? L’ex député précise…

PARIS-La présence de l’ancien deuxième vice-gouverneur de la Banque Centrale à la conférence animée ce mercredi 26 avril 2023, par Cellou Dalein Diallo à Sciences Po Paris a suscité des réactions. Jadis proche d’Alpha Condé, le président déchu, Baidy Aribot a été vu assis côte à côte avec Dr Fodé Oussou Fofana, un des hauts dirigeants de l’UFDG. Qu’est-ce qui justifie cette présence ? Est-ce un début de rapprochement entre l’ex secrétaire exécutif de l’UFR (union des forces républicaines) et le parti de l’ancien Premier ministre ?  L’ex député uninominal de Kaloum a-t-il été conspué dans la salle ? Interrogé par Africaguinee.com ce jeudi 27 avril, Baidy Aribot a apporté des clarifications.

« Je n’ai jamais été conspué par qui que ce soit. C’est Dalein qui a dit que Baidy était avec nous dans l’opposition, mais il est parti rejoindre Alpha Condé. Lorsque j’ai pris la parole, j’ai indiqué qu’il (Cellou) doit préciser qu’on a fondé l’opposition républicaine ensemble, avant que je n’aille rejoindre la mouvance. Il y a un jeune qui était dans la salle qui m’a demandé si j’ai des remords d’avoir quitté l’opposition pour soutenir Alpha Condé. Je lui ai dit que je n’ai aucun remord, j’assume et qu’en politique, il faut agir. Même si tu fais des erreurs, tu n’éprouve pas de remords parce que tu a agi en toute conscience.

J’ai ajouté que le conférencier a dit quelque chose d’important. A savoir que le pays est confronté à un problème de leadership. Or, un leadership ne se construit pas en ayant des positions politiques tranchées. Chacun d’entre nous doit se battre pour que la démocratie soit une réalité dans notre pays. Je leur ai demandé d’arrêter de chercher des diplômes, de rentrer au pays, on va se battre ensemble. Ce n’est pas sur facebook ou en s’habillant en Rolling Stones qu’on pourra changer les choses dans notre pays. Le débat sur le leadership en Guinée est un débat central qui peut changer beaucoup de choses dans le sens du renouveau et du progrès démocratique dans les pays africains. C’est une réalité. Dalein l’a dit.

Mais cela a coïncidé à la fin, les gens étaient pressés qu’on ferme la salle. Mais après quand on s’est retrouvé dehors, c’était détendu, on a pris des photos. Je n’ai jamais été hué. On était entre frères, c’était chaleureux. De là-bas, j’ai été au restaurant avec Dalein, on a dîné, ensuite on s’est séparé.

Dans la salle, Dalein a dit que je suis son frère, on a travaillé ensemble à la Banque centrale et que j’étais avec lui dans le combat pour les législatives de 2013. C’est comme ça que ça s’est passé.

C’est un sentiment de fierté de retrouver cette crème intellectuelle de la Guinée dans une université de renommée universelle qui est Sciences Po de Paris. Surtout pouvoir débattre de certaines questions en matière de démocratie dans notre pays et explorer cette perspective de voir si demain encore on ne va pas répéter les mêmes erreurs qui nous ont amenés dans la situation actuelle », a explique l’ex député de KALOUM.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 27 avril 2023 20:24

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,