Vols commerciaux : La Guinée interdit son espace aérien à l’Europe…

Un vol d'Air France

CONAKRY-La Guinée rend la monnaie à l’Union Européenne et ferme son espace aérien aux vols commerciaux en provenance de l’espace Schengen. En application du principe de réciprocité, la réouverture des frontières aériennes annoncée pour ce 17 juillet ne concerne pas les pays de l’UE.

Le 30 juin dernier, les ambassadeurs de l’Union Européenne ont émis une liste de quatorze pays dont les ressortissants sont autorisés à se rendre dans l’espace Schengen. La Guinée ne figurait  pas sur cette liste. Seuls quatre pays africains étaient concernés par cette autorisation. Il s’agit de l’Algérie, du Maroc, le Rwanda et la Tunisie. 

Eh bien, la Guinée à son tour va rendre la monnaie à l’UE. En effet, en  annonçant la réouverture progressive des frontières aériennes à partir du 17 juillet 2020, le dirigeant guinéen a décidé d’appliquer le principe de réciprocité.

Lire aussi-Europe : l’espace Schengen fermé aux…guinéens

 Cette réouverture se fera en fonction de la mise en place des dispositions et procédures sanitaires retenues et conformément au principe de réciprocité entre les pays d’origine et de destination. L’application de ce principe exclu d’office les vols en provenance de l’espace Schengen.

Interrogé ce jeudi 16 juillet 2020, le ministre des Transports Aboubacar Sylla a déclaré que chaque pays ou organisation régionale ou sous régionale peut prendre des décisions règlementaires en matière d’ouverture de son espace aérien. Le porte-parole du gouvernement assure que tout se mettra en ordre progressivement.  

« C’est progressivement que les choses se font. Chaque pays a sa propre politique. Chaque organisation régionale ou sous régionale peut prendre des décisions règlementaires en matière d’ouverture de son espace aérien. Mais les choses vont se mettre en ordre progressivement. Vous avez eu au niveau de l’Union Européenne, il y a eu certains pays qui ont été cités d’où des passagers être embarqués. Ça va aller progressivement comme ça. Mais tout dépendra évidemment de l’évolution de la pandémie dans notre pays », déclaré Aboubacar Sylla, soulignant que les indicateurs de la pandémie en Guinée sont extrêmement favorables.

« Nous avons 80% de taux de guérison en Guinée ce qui est extraordinaire. Nous avons un taux de létalité qui est à peine 0,6%, 10 fois moins qu’aux Etats Unis et 30 fois moins dans un pays comme la France et le Royaume Uni. Il s’agit là de très bons indicateurs qui vont peser dans  la balance lorsqu’il faudra mettre la Guinée sur la liste des pays à fréquenter dans le cadre de ce transport aérien », a laissé entendre le ministre des Transports.

Nous y reviendrons !

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 16 juillet 2020 18:54

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces