Visite du président malien à Conakry : Vers la signature de deux protocoles d’accords…

Ministre d'Etat François Lounceny Fall

CONAKRY-La rencontre bilatérale qui a réuni les délégations malienne et guinéenne à Conakry, en marge de la visite du président malien Ibrahim  Boubacar Keita à Conakry, a été conclue par la signature de deux protocoles d’accords de coopération dans les domaines énergétiques et de transports, a constaté sur place Africaguinee.com.

C’est le ministre d’Etat chargé des Affaires Etrangère, de Guinée, François Lounceny Fall qui a fait cette annonce à la sortie de cette rencontre. Pour plus de précision, nous vous proposons l’intégralité de ses propos que nous avons recueillis.

« Nous avons évoqué toutes les questions de coopération. Je parlerais tout d’abord du  problème de l’énergie. Il y a un protocole d’accord qui va être signé demain et qui concerne la mise en œuvre du barrage de Foumi. Ce barrage pourrait être un barrage qui intéresse aussi bien la  Guinée que le Mali. Et ensuite nous avons parlé du problème de transport. Comme vous le savez, le corridor Conakry-Bamako est un corridor important.  Et d’ailleurs Monsieur le président du Mali sera tout à l’heure sur le site de FRIGUIADI, la zone qui attribuée au Mali pour l’entrepôt. Nous avons à ce titre évoqué la nécessité de créer toutes les conditions pour que ce  corridor Conakry-Bamako puisse fonctionner. Vous savez que le port de Conakry est plus proche de Bamako que les ports de Dakar et d’Abidjan. Mais il faudrait travailler sur un certains nombre de paramètres qui pourront nous permettre de rendre ce corridor efficace. Et je pense que cela est extrêmement important pour la Guinée et le Mali.

Nous avons parlé naturellement du grand fleuve qui uni le Mali et la Guinée, le fleuve Niger. Tout le monde sait que ce fleuve est aujourd’hui ensablé. Nous avons mis l’accent sur la nécessité là aussi de faire le reboisement sur le bassin versant du Foutah Djallon, considéré comme le château de l’Afrique de l’Ouest. Quand on voit aujourd’hui le niveau de ces fleuves, il est aujourd’hui impérieux qu’une action concertée sous-régionale soit prise pour le reboisement de ces bassins versants et en même temps lutter contre l’ensablement.

Je suis certains également que les domaines comme le transport ferroviaire, cette question a été évoqué parce que le Président de la République tien ça à cœur, la construction du chemin de fer Conakry-Kankan va être prolongé jusqu’au Mali et jusqu’au Burkina, et tout cela pourra servir à désenclavé le Mali et augmenter le volume des échanges entre les deux pays.

Donc, deux protocoles seront signés demain, les deux délégations sont convenues d’intensifier tous leurs efforts afin de rendre concrète toutes les initiatives qui favoriseront l’émergence d’une coopération fructueuse entre la Guinée et le Mali ».

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com.

Tel: (00224) 664 93 51 32

Créé le 11 mars 2014 15:49

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces