Violences à Conakry : Au moins un gendarme tué, plusieurs blessés et des dégâts matériels importants

violence_a_conakry

CONAKRY- Au moins un gendarme a été tué et deux autres grièvement blessés par balles, lors des violences survenus depuis hier dimanche dans certains quartiers de la haute banlieue de Conakry, a appris africaguinee.com.

La première victime du nom de Foromou Gomou, aurait reçu une balle et a rendu l’âme sur place. Les deux autres gendarmes dont on ignore pour l’instant l’identité, auraient eux aussi reçu des balles et seraient actuellement en soins intensifs au niveau du service de santé des armées.

Au nombre des bilans, des sources hospitalières nous ont fait état d’au moins 24 blessés qui ont été admis au centre médical communal de Ratoma.

Du côté de transversal numéro 6, localité située en haute banlieue de Conakry, deux camions remorques ont aussi été attaquées par des loubards.

Ces violences font suite aux accrochages survenus hier entre les militants des deux principales formations politiques en Guinée. Les militants de l’UFDG et ceux du RPG Arc-en-ciel, se sont violement attaqués hier dimanche dans la zone communément appelée “Petit lac“, non loin du carrefour de Taouyah.

Le gouvernement guinéen à travers son porte-parole, le ministre Damantang Albert Camara, a lancé un appel au calme et a invité les populations à la retenue.

De son côté, le vice-président de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée, Dr Fodé Oussou Fofana a invité les militants et sympathisants de sa formation politique à ne pas répondre aux “provocations“.

   SOUARE Mamadou Hassimiou
   Pour Africaguinee.com
   Tél. : (+224) 664 93 51 31

 

Créé le 23 septembre 2013 20:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: