Vers un report des élections communales et communautaires en Guinée?

signature-de-laccord-entre-pouvoir-et-opposition-450x400

CONAKRY-Alors que les accords politiques de 03 juillet prévoyaient l’organisation des élections communales au plus tard à la fin du premier trimestre de l’année 2014, tout porte à croire que cette échéance ne sera pas respectée, a constaté Africaguinee.com.


L’organisation des élections communales et communautaires ne semble pas être pour l’heure la priorité du gouvernement guinéen. Cette élection qui au terme des accords politiques du 03 juillet qui avaient sanctionné le dialogue politique qui a réunie les acteurs politiques, la commission électorale nationale indépendante (CENI), le gouvernement,  sous l’égide du collège des  facilitateurs dirigé par Said Djinnit et la communauté internationale comme témoin ; devait avoir lieu au plus tard à la fin du premier trimestre de l’année 2014.

En effet, si ces accords devaient donc  être respectés à la lettre, le président de la République aurait dû convoquer le corps électoral depuis le 31 janvier dernier pour être dans le calendrier des accords. Soit soixante jours avant le scrutin comme le stipule le code électoral. Ce qui n’a surtout pas été le cas ! Or le code électoral est clair sur cette question.

semi-marathon 300x250

En son chapitre 7 intitulé ‘’ des opérations de vote’’, l’article 62 dit ceci : ‘’ les électeurs sont convoqués par décret du Président de la République publié au Journal Officiel de la République de Guinée :

Trente huit jours (38) jours, avant le scrutin pour l’élection présidentielle ;

 Soixante dix (70) jours avant le scrutin pour les élections législatives ;

Soixante jours (60) jours avant le scrutin pour les élections communales ;

Quarante jours (40) jours avant le scrutin pour l’élection des Districts et Quartiers.

En cas d’annulation, les électeurs sont convoqués pour de nouvelles élections qui ont lieu soixante (60) jours après l’annulation."

Cette précision  est d’autant plus importante qu’elle nous amène à tirer la conclusion que la tenue des élections communales est reportée aux calendes  grecques. Surtout que la loi des fiances 2014 qui a été adoptée par  le conseil national de la transition (CNT, ancien parlement provisoire), n’inclurait pas l’organisation des élections communales.

Même si on constate une certaine ‘’mollesse’’ de réaction des acteurs politiques surtout de l’opposition sur cette violation des accords du 03 juillet, au niveau de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) aucune avancée majeure n'a été signalée dans les préparatifs de ces deux scrutins . Contactée par notre rédaction, un responsable au niveau de la CENI nous a confié que son institution est en train de préparer un chronogramme pour l’organisation de ces élections, mais aucun calendrier n’est  fixé.

‘’Nous sommes en train de préparer un chronogramme et un budget, après on attend l’approbation du gouvernement’’, a indiqué ce responsable sous couvert d'anonymat. A la question de savoir le délai de dépôt de chronogramme au niveau du gouvernement, notre source déclare : ‘’mystère et boule  de gomme parce qu’on est en réunion pour identifier les tâches à exécuter’’.

Affaire à suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 93 51 32

 

Créé le mardi 4 février 2014 3:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

CANAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

semi-marathon 300x250

TotalEnergies

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces