Un gang armé sème la terreur à Kindia : une femme tuée par balles….

Image d'illustration

KINDIA- Une femme a été tuée par balle dans une attaque à main armée dans la préfecture de Kindia en proie à l’insécurité. Deux autres personnes ont été blessées dans une série d’attaque similaire quasi-simultanée.

La première  attaque armée eu lieu le samedi 25 janvier 2020 causant des blessures graves chez deux  jeunes dans la localité de Linsan, la seconde a eu lieu dans la nuit de  dimanche 26 à lundi 27 janvier 2020 causant la mort d’une femme. Les présumés assaillants ont pu emporter des objets de valeurs appartenant à des passagers sur la nationale Kindia-Mamou. Mamadou Cellou Diallo âgé de 28 ans et Abdoul Hamidou âgé de 24 ans tous blessés par balle ont été admise à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia. Une enquête a été ouverte par les services de police pour retrouver les assaillants.

Ce gang de coupeurs de route armé a tiré à bout portant sur Yayé Matou Barry, selon le commandant Dantili de la brigade de recherche de la gendarmerie départementale de Kindia. Les deux présumés assaillants à bord d’une moto auraient tiré deux fois sur le véhicule de transport aux environs de 1h du matin dans la Commune Rurale de Sougueta. C’est dans cette fusillade que dame Yayé Matou Barry a reçu des balles et a fini par succomber à ses blessures. Le corps de la victime  se trouve actuellement à la morgue de l’hôpital de Kindia.  Docteur Marcelin Haba médecin  chef -adjoint du service chirurgie de l’hôpital régional de Kindia explique dans quelle circonstance il a  reçu ces blessés.

 « Hier dans l’après-midi nous avons reçu deux victimes d’attaque à mains armées. L’une d’entre elles  présentait une large plaie  hémorragique au niveau de la face postérieur. La seconde victime avait une plaie au niveau du dos (…)  A leur admission ici nous leur  avions envoyé directement au bloc. Chez le premier malade, nous avons procédé au para chirurgical des plaies et pour le second nous avons fait la même chose. On a extrait une balle qui  était au niveau de la ligne  para vertébrale. Par rapport à la dame victime ce matin, le corps est  présentement à la morgue. Elle a été victime d’attaque sur le tronçon  à Yombokhouré dans Sougueta. C’est à la morgue que j’ai procédé à l’examen physique de son corps. J’ai noté une plaie pointue (…) J’ai procédé à la suture de la porte d’entrée  de la balle pour la préparation du corps pour les obsèques. Elle est la grande sœur de notre chef services. La victime s’appelle Yayé Matou Barry » explique le médecin.

Cherif Kéita 

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Kindia

Tel : (00224) 657 52 26 02

Créé le 27 janvier 2020 18:39

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces