Ukraine:Kiev dénonce une « agression russe, Washington menace

ukraine-obama-met-en-garde-une-russie-qui-est-du-mauvais-cote-de-l-histoire_article_main

KIEV-Washington a lancé samedi soir un avertissement à Moscou après une série d'attaques de groupes armés prorusses contre des villes de l'est de l'Ukraine. Le gouvernement pro-européen de Kiev les a dénoncées comme une "agression" de la Russie.


Se déclarant "très inquiet" face aux "risques croissants d'affrontements violents", le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé tous les protagonistes de la crise en Ukraine à "faire preuve du maximum de retenue" et à dialoguer pour faire baisser la tension.

Le secrétaire d'État américain John Kerry a averti par téléphone son homologue russe Sergueï Lavrov que Moscou devra faire face à des "conséquences supplémentaires" si la tension ne retombe pas avec l'Ukraine voisine et si les troupes russes ne se retirent pas de la frontière.

Cet avertissement intervient au lendemain de l'annonce par Washington de sanctions contre six responsables de Crimée, dont le vice-premier ministre qui a facilité l'organisation du référendum en Crimée, et un groupe gazier, soupçonnés de menacer "la paix et la stabilité en Ukraine".

"Profonde inquiétude"

Selon un haut responsable du département d'Etat, M. Kerry a exprimé à M. Lavrov "sa profonde inquiétude" devant le fait que les attaques menées en début de journée par des militants armés ont été "orchestrées et synchronisées, de la même manière que les précédentes attaques dans l'est de l'Ukraine et en Crimée".

De son côté, la Maison blanche a dénoncé ces "campagnes organisées d'incitation (à la déstabilisation) et au sabotage". Elle a également annoncé que le vice-président américain Joe Biden se rendrait à Kiev le 22 avril pour non seulement réitérer le soutien de Washington aux autorités de Kiev, mais aussi pour tenter d'améliorer la sécurité énergétique de ce pays.

Alors que des combats se déroulaient dans plusieurs villes, le président par intérim au pouvoir depuis le renversement d'un régime prorusse fin février, Olexandre Tourtchinov, a réuni dans la soirée à Kiev un conseil de sécurité, selon le ministre de l'Intérieur, Arsen Avakov. La réunion s'est achevée sans annonce peu après minuit (23h00 en Suisse).

"Agression de la Russie"

M. Avakov a dénoncé "une agression extérieure de la Fédération de Russie". Il a affirmé que les assaillants avaient "des armes uniquement utilisées dans les forces armées russes".

Selon lui, des combats se sont notamment déroulés dans les localités de Kramatorsk, Krasny Liman et Slaviansk, dans la province de Donetsk, frontalière de la Russie. Il n'a pas fait état de morts ou de blessés.

Ces attaques interviennent au lendemain d'un déplacement à Donetsk du premier ministre Arseni Iatseniouk, pour tenter de désamorcer la crise.

ATS

Créé le 13 avril 2014 09:24

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces