Transition : Vers la satisfaction de certaines revendications de la classe politique…

CONAKRY-Accusées par la classe politique de « manque de transparence » dans la conduite du processus du retour à l’ordre constitutionnel, les autorités de la transition veulent rectifier le tir. Le Gouvernement entend désormais associer les acteurs politiques sur certaines activités liées à la conduite de la transition.

Lors de la prochaine session du Comité de pilotage, suivi-évaluation de la mise en œuvre du chronogramme de la transition, les acteurs politiques seront associés au compte rendu, a annoncé mercredi 18 octobre 2023, la porte-parole des facilitatrices du dialogue politique inter-guinéen.

« Nous suivons la situation pour l’atteinte des objectifs d’un retour à l’ordre constitutionnel. La prochaine session trouvera que les projets de Loi au niveau du CNT vont connaître leur aboutissement et permettront aussi de marquer cette avancée. Les acteurs politiques vont être associés au compte rendu du processus de retour à l’ordre constitutionnel », a annoncé Dr Makalé Traoré.

L’autre revendication de la classe politique ayant pris part au dialogue, c’est l’application des 35 résolutions issues du dialogue politique tenu en fin 2022. Sur cette question aussi, le Gouvernement veut dissiper les doutes.

« Nous avons passé en revue l’ensemble des décisions prises par le comité de suivi depuis le début pour évaluer la mise en œuvre des résolutions. Des informations importantes et précises nous ont été apportées par rapport à l’évolution du chronogramme et à l’évolution de la mise en œuvre des résolutions », assure Dr Makalé Traoré.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 19 octobre 2023 08:44

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: