Tensions entre le Bénin et le Niger : la « bonne nouvelle » pour les guinéens bloqués à la frontière…

C’est plutôt une très bonne nouvelle pour ces guinéens. Bloqués avec leurs bagages depuis le 3 juin dernier à la frontière entre le Niger et le Bénin, les étudiants guinéens, au nombre d’une cinquantaine, sont finalement libres, a appris Africaguinee.com.

Je vous informe que tous nos compatriotes ont été libérés la nuit dernière, avec leurs bagages”, a confié Saliou Diallo, deuxième responsable de l’union des étudiants guinéens au Niger.

Au total, ce sont 53 étudiants guinéens qui avaient des soucis à la frontière entre le Bénin et le Niger, deux pays en froid depuis plusieurs mois. Ces ressortissants guinéens et d’autres étudiants de quatre autres pays ouest-africains (Mali, Burkina, Côte d’Ivoire) étaient bloqués en raison de la fermeture des frontières entre les deux États.

Après leur libération, ces étudiants guinéens devraient continuer le voyage sur Bamako, ce vendredi matin nous a-t-on confié.

Au lendemain du coup d’Etat du 23 juillet 2023 contre le régime de Mohamed Bazoum, le Bénin en solidarité avec la CEDEAO avait fermé ses frontières avec le Niger.

Mais à la suite de la levée de sanctions, Cotonou a rouvert ses frontières, mais les autorités nigériennes maintiennent ses frontières fermées. Les tensions entre les deux voisins ont atteint une nouvelle dimension lorsque le Bénin a bloqué l’exportation du pétrole nigérien via son littoral.

Siddy Koundara Diallo 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 7 juin 2024 11:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,