Soudan : Les factions belligérantes en Arabie saoudite pour des pourparlers

Des délégations des deux factions belligérantes dans le conflit au Soudan sont arrivées en Arabie saoudite pour des entretiens.


Les pourparlers à Djeddah entre l’armée de la nation africaine et le groupe paramilitaire rival devraient se concentrer sur l’ouverture de couloirs humanitaires à Khartoum et Omdurman, les lieux des batailles les plus dures à ce jour.

Les deux parties – l’armée soudanaise, dirigée par le général Abdel-Fattah Burhan, et les forces paramilitaires de soutien rapide, dirigées par le général Mohammed Hamdan Dagalo – ne se sont pas rencontrées depuis le début des combats le 15 avril.

Les combats ont tué des centaines de personnes, forcé des centaines de milliers à fuir et amené le Soudan au bord de l’effondrement.

Des accords de cessez-le-feu fragiles n’ont pas réussi à mettre fin au conflit.

L’agence des Nations Unies pour les migrations a déclaré la semaine dernière qu’au moins 334 000 personnes ont été déplacées à l’intérieur du pays par les combats, en plus des 100 000 qui ont fui le pays. L’agence des Nations Unies pour les réfugiés a averti que les combats pourraient entraîner la fuite de plus de 800 000 personnes du Soudan.

Beaucoup se dirigent vers les sept pays frontaliers du Soudan, dont le Tchad, le Soudan du Sud, la République centrafricaine, l’Égypte et l’Éthiopie.

La plupart des opérations d’aide ont été suspendues ou fortement réduites en raison du manque de sécurité. Plusieurs travailleurs humanitaires ont été tués dans les combats.

Le pillage a également entravé les opérations d’aide.

Le PAM a déclaré qu’il s’efforçait de déterminer les fournitures restantes. Avant les combats, le PAM avait plus de 80 000 tonnes de stocks dans le pays. L’agence prévoit toujours de fournir une aide alimentaire à 384 000 personnes dans les prochains jours.

Le coordinateur de l’agence des Nations Unies pour les réfugiés au Darfour a déclaré que le pillage était depuis longtemps un problème au Darfour et que nombre de leurs installations avaient été cambriolées depuis le 15 avril.

La Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a annoncé récemment avoir lancé un appel d’urgence pour aider la Société soudanaise du Croissant-Rouge à fournir une assistance à 200 000 personnes.

VOA

Créé le 7 mai 2023 13:27

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces