Sort de Kassory, Diané, Damaro et cie : Le parti d’Alpha Condé a-t-il épuisé ses cartes?

CONAKRY- Le RPG arc-en-ciel semble avoir épuisé ses cartes dans son combat pour la libération de ses cadres privés de liberté depuis près de deux ans pour « détournement de deniers publics, corruption, enrichissement illicite ».

L’ancien parti présidentiel se tourne vers la providence. « Nous nous remettons à la volonté de Dieu, qui est le seul juge, qui est la seule force qui peut changer tout. Et, nous pensons qu’il interviendra pour leur liberté », confie Marc Yombouno, interrogé par un journaliste d’Africaguinee.com.

Le 6 avril 2022, Dr Ibrahima Kassory Fofana et trois de ses ministres (Mohamed Diané, Zakaria Koulibaly, Oyé Guilavogui) étaient inculpés par la Cour de Répression des Infractions Économiques et financières (CRIEF) et conduits en prison.

Dans exactement cinq jours, il fera deux ans depuis que ces anciens dignitaires du régime d’Alpha Condé, déchu en septembre 2021, sont privés de liberté. A date, aucune des procédures judiciaires intentées contre eux n’a abouti à la CRIEF.

De rebondissement en rebondissement, l’on est finalement arrivé au statu quo alors que la plupart d’entre eux sont malades. Une source d’inquiétude pour le RPG arc-en-ciel.

« Aujourd’hui, nous sommes inquiets du cas des malades comme Damaro, Diané (…) Les autres, comme Kassory qui est à l’hôpital depuis longtemps, même pour leur santé, c’est vraiment le minimum qu’on puisse faire », craint ce responsable de l’ancien parti présidentiel.

A suivre…

Dansa Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 1 avril 2024 17:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces