Sidya Touré de l’UFR:  » S’il n’y a pas de solution satisfaisante, nous allons manifester lundi… »

sidya_toure

CONAKRY-L'opposition guinéenne maintient la pression sur la commission électorale nationale indépendante (CENI).Après l'annonce du report de sa manifestation prévue ce jeudi, l'opposition a lancé un ultimatum pour la satisfaction de ses révendications.

"Nous allons attendre la réunion de vendredi (. . . )pour nous déterminer. S'il n'y a pas de solution satisfaisante, nous déclencherons lundi (23 septembre) nos manifestations sur toute l'étendue du territoire", a déclaré à l'AFP Sidya Touré, leader de l'Union des forces républicaines (UFR).

Au menu des révendications de l'opposition "l'affichage par ordre alphabétique et dans un délai raisonnable des listes électorales et un nouveau découpage électoral" qui rapproche l'électeur du bureau de vote, avant la tenue du scrutin du 24 septembre.

Par ailleurs, la Mission d’observation électorale de l’Union Européenne a appelé mardi la CENI "à plus de transparence, afin de rassurer les acteurs politiques et les citoyens guinéens de l'intégrité de chaque étape du processus électoral".

Lundi, le facilitateur international, Said Djinnit a obtenu un compromis avec la CENI pour fixer un "dispositif de recours" pour les électeurs dont les nom ne figurent pas sur les listes électorales.Après une réunion avec le comité de suivi de l'accord du 3 juillet dernier, M. Djinnit a invité les acteurs politiques à "s’abstenir de toute manifestation qui ferait courir des risques aux conséquences difficilement mesurables sur le processus électoral".

Vendredi, le comité de suivi de l'accord du 3 juillet se réunira de nouveau pour évaluer les dispositions prises pour sauver ce processus électoral encore fragile dans le pays.

Les élections législatives plusieurs fois reportées sont prévues le 24 septembre, conformément à l'accord politique signé le 3 juillet dernier sous l'égide de la communauté internationale.Cet accord prévoyait également le vote des guinéens de l'étranger ainsi qu'une révision du fichier électoral.

Plus de 5 millions d'électeurs guinéens sont attendus dans les 11.998 bureaux de vote pour élire 114 députés de l'assemblée nationale.

  Ahmed Tounkara
   Pour Africaguinee.com

 

Créé le 18 septembre 2013 22:49

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces