Sidya Touré de l’UFR : “Il n’est pas question de siéger à l’assemblée nationale…“

22900

 

CONAKRY- Si jusque là l’opposition réclamait seulement l’annulation du scrutin législatif du 28 septembre, cette semaine, elle a annoncé une nouvelle stratégie pour dénoncer les “fraudes“ enregistrées lors de ce rendez-vous électoral.
 
Dans un entretien qu’il nous accordé, l’ancien premier ministre et leader de l’Union des Forces Républicaines, Sidya Touré, a annoncé qu’ils ne siègeront pas au futur parlement : “ Chez nous, il n’est pas question de siéger à l’Assemblée Nationale“ a dit le président de l’UFR.
 
Par ailleurs, il a aussi estimé que les anomalies qui sont constatées relèvent des incompétences notoires de la CENI. Pour lui si la cour suprême ne corrige pas ces anomalies, il faut annuler le scrutin. 
 
Cette annonce de l’opposition intervient quelques heures seulement après l’expiration du délai légal pour le dépôt des recours à la cour suprême. Même si cette institution n’a pas voulu se prononcer sur ce dossier, il est reste tout de même entendu que plusieurs formations politiques de l’opposition et celui au pouvoir, ont déjà déposé leurs recours.
 
  Aliou BM Diallo
   Pour Africaguinee.com
   (+224) 664 93 46 24
 
 
Créé le 30 octobre 2013 12:23

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_