Sécurité, défense, mines…Cedeao : Ce que le Général Doumbouya et Diomaye Faye se sont « dit » à Conakry

CONAKRY- Le président sénégalais Bassirou Diomaye Diakhar Faye a clos sa visite de travail en Guinée, ce samedi 25 mai 2024. Ce séjour sur la terre guinéenne a été émaillé de « fructueux » tête-à-tête entre le Général Mamadi Doumbouya et son hôte, a appris Africaguinee.com. Dans un communiqué conjoint signé des deux États, parvenu à notre rédaction, plusieurs accords de coopération ont été évoqués et d’autres, relancés.

Durant ce séjour de deux jours, les deux chefs d’Etats ont passé en revue les questions d’intérêts communs aux plans bilatéral, sous-régional, régional et international, lit-on dans le document.

Coopération bilatérale

Selon la note officielle, les deux dirigeants ont rappelé la nécessité de renforcer davantage leurs relations de coopération dans les domaines de la défense et de la sécurité, de l’administration du territoire, des mines, de l’énergie, du commerce, de l’industrie, des transports, des infrastructures, des hydrocarbures et de tous autres domaines pertinents.

« Après avoir déploré la non-tenue depuis 2008 de sessions de la Grande Commission Mixte de Coopération entre les deux pays, les deux Chefs d’Etat ont décidé d’organiser la 6ème session à Conakry courant novembre 2024. Ainsi, ils ont instruit leurs Ministres chargés des Affaires Etrangères et de l’Intégration africaine à prendre toutes les dispositions nécessaires pour l’organisation de ladite session », apprend-on dans le communiqué conjoint.

Partenariat stratégique

Les deux Chefs d’Etat ont aussi instruit leurs Gouvernements de mettre en place un partenariat stratégique en vue de renforcer les relations économiques et commerciales et d’œuvrer ensemble avec leurs Pairs à la réalisation de projets et programmes au sein de de l’OMVS.

« Ils ont également demandé à leurs Gouvernements respectifs de promouvoir les échanges d’expériences et de bonnes pratiques en matière de recherches et d’exploration du sol et du sous-sol, de gestion du cadastre minier et de la gouvernance minière, des transports, de l’agriculture, de l’industrie, du contenu local et de la formation. Le Gouvernement de la République du Sénégal a informé le Gouvernement de la République de Guinée de l’organisation de la 32ème édition de la Foire internationale de Dakar (FIDAK) en novembre 2024. A cet effet, la République de Guinée a été retenue parmi les pays invités d’honneur« , mentionne le document qui précise que les deux Présidents ont également invité les secteurs privés de leurs pays à nouer des partenariats pour contribuer à impulser une coopération fructueuse notamment dans le développement industriel.

Gestion des frontières

Les deux Chefs d’Etat ont apprécié les avancées enregistrées dans le processus de délimitation et de démarcation de la ligne frontalière entre les deux pays. A cet effet, ils ont encouragé les commissions nationales chargées de la gestion des frontières à poursuivre le processus en vue de la matérialisation consensuelle et définitive de la frontière commune, dans l’intérêt des populations riveraines des deux pays.

Les deux Chefs d’États ont mis l’accent sur le renforcement de la lutte contre l’émigration irrégulière et le trafic des migrants dans les deux pays et ont instruit leurs Gouvernements de renforcer leur synergie d’action pour le partage d’informations et la mutualisation des stratégies et moyens de lutte contre ce fléau.

Au plan sous-régional

Mamadi Doumbouya et son hôte ont échangé longuement sur la situation sécuritaire et les défis actuels et ont souligné la nécessité d’une meilleure coordination face à la menace des Groupes terroristes et au fléau de la circulation illicite des armes légères et de petits calibres ainsi que des trafics divers et de la criminalité transnationale organisée.

Dans ce sens, ils ont décidé de mutualiser leurs efforts dans le domaine sécuritaire par le renforcement des patrouilles mixtes tout au long de leurs frontières communes.

Au plan régional, le Général de Corps d’Armée Mamadi DOUMBOUYA Bassirou Diomaye Diakhar FAYE, partageant la même vision, ont mis un accent particulier sur la promotion du panafricanisme et de l’intégration sous-régionale. Ils ont encouragé la mise en œuvre de la Vision 2050 de la CEDEAO et de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine par la réalisation des projets intégrateurs et la promotion des échanges commerciaux entre les pays africains à travers la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (ZLECAf).

Au plan international, les deux Chefs d’Etat ont exprimé leurs vives préoccupations face à la persistance de foyers de tensions à travers le monde et ont plaidé pour leurs règlements pacifiques.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 25 mai 2024 21:33

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,