Salon de l’Emploi et de l’Entreprenariat de Paris : Les précisions de Hassimiou Souaré, DGA de l’AGUIPE

CONAKRY-Les 19 et 20 mai 2023, se tiendra à la mairie du 20ème arrondissement de Paris, la 4ème édition du Salon de l’Emploi et de l’Entreprenariat guinéen. L’évènement est organisé par l’Agence Guinéenne pour la Promotion de l’Emploi (AGUIPE) et l’Association des jeunes guinéens de France (AJGF). Votre quotidien électronique, Africaguinee.com est partenaire de ce rendez-vous majeur de la diaspora.

Où en est-on dans les préparatifs ? Quelle est la partition de l’AGUIPE dans l’organisation de la 4ème édition du Salon ? A environ un mois de cet évènement majeur M. Mamadou Hassimiou Souaré, Directeur Général Adjoint de l’AGUIPE apporte des précisions.

« L’AGUIPE joue toujours un rôle de catalyseur. Elle est une passerelle entre les demandeurs d’emploi et les employeurs qui sont généralement du secteur privé. Donc, nous faisons cette mise en relation. Dans nos attributions, nous avons un rôle extrêmement important qui est celui de mettre à la disposition des employeurs, une main d’œuvre qualifiée. C’est à juste titre d’ailleurs que dans nos attributions, il est prévu que ça soit nous qui délivrions certains documents, tels que les permis de travail que nous donnons aux expatriés. Ces permis de travail-là, c’est par défaut. Cela suppose qu’au niveau local, on n’a pas trouvé une compétence pour occuper le poste. Donc, on s’est dit qu’ils sont nombreux ces guinéens également de la diaspora du côté de la France et des pays voisins qui sont compétents et qui désirent rentrer (en Guinée). Pourquoi ne pas aller vers eux ? C’est ce qui a motivé l’accompagnement de l’AGUIPE à cet évènement », explique M. Mamadou Hassimiou Souaré, chez nos confrères de Fim Fm.

Au-delà de la délivrance des documents de travail, l’AGUIPE est déjà en contact avec les entreprises, précise M. Souaré.  « Nous sommes en contact permanent avec les employeurs qui expriment les besoins. L’accompagnement de l’AGUIPE se situe au de l’identification de ces entreprises, échanger avec elles sur leurs besoins. Au niveau de l’AGUIPE, nous avons un sous-département qui est chargé de la prospection. La prospection consiste à aller vers ces entreprises-là pour identifier leurs besoins. Avant de bouger de Conakry, on aurait déjà eu une idée sur les besoins de ces entreprises qui vont se transporter à Paris. Je rappelle également, qu’au-delà du salon, c’est une mission régalienne de l’Aguipe en tant que service public d’emploi. »

Organisé sous la tutelle du ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, le Salon de l’Emploi et de l’Entreprenariat guinéen a pour objectif de mettre en place un cadre favorisant l’insertion professionnelle des talent issus de la diaspora en Guinée et d’apporter de la visibilité aux entrepreneurs guinéens en leur permettant de créer un réseau efficace pour le développement de leurs activités.

M. Souaré annonce que le ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’Emploi, a instruit pour que des dispositions soient prises pour favoriser la participation du secteur privé français au Salon.

« Monsieur le ministre Alpha Bacar Barry nous a instruit de rentrer en contact avec le secteur privé français pour faire cette mise en relation. Également avec les entreprises qui vont faire le déplacement de Paris. Autre point extrêmement important, c’est ce concours qui sera organisé pour promouvoir davantage l’entrepreneuriat. Puisqu’à date, nombreux peut-être ne le savent pas, mais en plus de la promotion de l’emploi, l’Aguipe aura en charge très bientôt l’entrepreneuriat également, puisque le décret portant restructuration du ministère de l’Enseignement technique, a précisé que l’Aguipe sera désormais l’Agence guinéenne pour la promotion de l’emploi et de l’entrepreneuriat, puisque l’emploi n’étant pas que salarial. Il est important également que nous nous intéressions également à l’entrepreneuriat. L’entrepreneuriat c’est d’abord l’auto-emploi avant de parler de la main d’œuvre. L’Aguipe va également s’occuper de ce volet extrêmement important », a précisé le DGA de l’Aguipe.

Plusieurs activités sont prévues au cours de ce salon de Paris, notamment des tables rondes, des panels et autres. Ces partages vont rassurer les investisseurs et leur faire comprendre que la Guinée est un pays fréquentable, et/où l’on peut venir pour investir.

A suivre…

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 14 avril 2023 17:28

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces