Saisie de passeports, interdiction de sortie du territoire : Le chef des Maires de Guinée réagit suite aux injonctions de Charles Wright…

CONAKRY-Alors qu’ils sont sur le point d’être remplacés par des délégations spéciales, les chefs des exécutifs communaux du pays sont désormais sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire national.


Le ministre d’Etat en charge de la Justice, Alphonse Charles Wright, qui veut voir clair dans la gestion des fonds alloués aux mairies, a ordonné les chefs des parquets d’engager des poursuites contre les maires pour des faits présumés de « détournement de deniers publics, enrichissement illicite et concussion ». Le Garde des Sceaux ordonne également la saisie conservatoire de leurs documents de voyage (passeports).

Interrogé sur cette décision du ministre de la Justice, le président de l’Association Nationale des Communes de Guinée (ANCG), a réagi. Oumar Camara qui est l’actuel maire de Faranah, a tout de même fait une mise au point.

« Nous avons appris la décision de monsieur le ministre de la Justice par voie de presse. Pour nous, dans les collectivités il n’y a pas de comptabilité distincte. Il y a celle du Maire et celle du receveur. Et logiquement, à chaque fin d’année, les collectivités tiennent leur session pour valider le compte administratif.

Lire aussi-Les maires « interdits » de sortir du territoire : Voici ce que Charles Wright leur reproche…

Maintenant qu’il veuille voir clair dedans, c’est une bonne chose parce qu’ils parlent du principe de redevabilité pour rendre compte à la population. Alors si ça ne tient qu’à ça, moi je ne trouve pas d’objection. Cependant, on ne peut pas interdire à tout le monde (de sortir du pays), sans savoir pour le moment si c’est tout le monde qui est fautif. Avant toute décision, il faut attendre après le contrôle, voir quels sont ceux qui sont coupables ou pas« , a-t-il expliqué.

Voit-il un « acharnement » ou un début de« chasse aux sorcières » ? Le chef des Maires de Guinée répond par la négative. Il précise qu’il fait confiance en la Justice.

« On a confiance en la justice. Je ne peux dire que c’est un travail qui est contre les Maires. Quand une situation se pose, il faut prendre le temps, l’observer et l’analyser. Néanmoins, nous sommes prêts à recevoir si nécessaire les missions de contrôle. L’inspection des finances vient de quitter dans les collectivités pour arrêter les comptes de l’exercice courant 2023. Et donc, nous nous sommes ouverts à tout« , a-t-indiqué.

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 13 février 2024 16:05

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF